Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Massimo Cancellieri en colère après l’effondrement de la SIG au Portel : « Faire ce qu’on a fait, c’est dégueulasse »

Betclic ÉLITE - 61-30 en seconde mi-temps pour Le Portel face à Strasbourg ? Une prestation "dégueulasse", du propre aveu de l'entraîneur alsacien Massimo Cancellieri.
Massimo Cancellieri en colère après l’effondrement de la SIG au Portel : « Faire ce qu’on a fait, c’est dégueulasse »

Dan Akin et Jean-Baptiste Maille battus au duel par Brison Gresham

Crédit photo : ESSM Le Portel

Il y a eu plusieurs trous noirs cette saison pour la SIG Strasbourg. Deux, excusables, en octobre contre Monaco (11-27) et l’ASVEL (9-27) lors du troisième quart-temps. D’autres beaucoup moins compréhensibles : une séquence atroce face à Dijon (13-28 lors du troisième acte, encore), la réception de l’Élan Chalon, le déplacement à Bursa mercredi.

Mais ce samedi, au Portel (77-96), ce fut celui de trop. Parfaitement en contrôle à la mi-temps (47-35), Strasbourg a touché le fond en seconde période, subitement devenu le dindon du Carnaval. 8-32 dans le troisième quart-temps, 30-61 sur l’intégralité de la mi-temps. « C’est catastrophique et très décevant de notre part », regrette Quinton Hooker. Tellement décevant que Massimo Cancellieri a exprimé une vraie colère à l’intention de son équipe en conférence de presse, dans des propos relayés par le site officiel du club.

« On parle de solidité avant le match et on fait un 3ème quart-temps comme ça !? On est solide quand on a une équipe qui joue ensemble, des joueurs qui jouent tous ensemble même dans la difficulté en théorie comme ce soir quand Le Portel a commencé à défendre dur… Ce n’était pas le cas. On doit répondre à ça et se mettre à la même page, jouer un basket solide, faire bouger le ballon… Un match comme celui-là, à l’extérieur, on sait qu’il va se jouer en deuxième mi-temps, mais nous sommes restés aux vestiaires. Faire ce qu’on a fait, c’est dégueulasse
Qu’est ce que je dois dire ? Soit j’insulte les joueurs soit je m’insulte moi-même. Venir ici, jouer comme ça pour un match capital…Non. Pour le 3ème ou 4ème fois de l’année on fait ça. Je comprends que le déplacement à Bursa n’était pas simple, mais ce n’est pas une raison. Tu peux être fatigué et à la fin et perdre de 2pts, mais laisser un quart-temps comme on vient de le faire face à une équipe qui joue à la maison, dans une ambiance excellente comme ce soir, c’est vraiment un cadeau. Le Portel a été solide, ils ont fait un excellent match, mais nous on doit répondre face à ça !
Le problème est toujours le même. Quand on joue contre une équipe qui met la pression de façon constante durant 40 minutes, nous sommes là. C’est comme face à Paris. Nous nous sommes adaptés pour gérer le match. Ici, c’est tout facile au début et en deuxième mi-temps très difficile. Résultat : pas de passe, pas de rebond, pas de course, juste des fautes au lieu de défendre… C’est général. Je ne cible ici aucun joueur. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
jean_michel
Les joueurs ont ils lâchés leur entraineur une enième fois ..de trop ??
Répondre
(1) J'aime
jujuluc
peut-être bien... si on regarde les évals...on se rend compte que les 3 meilleures évaluations sont obtenues par les JFL (Maille, Lacombe, Invernizi) IL y a tout de même souvent des altercations sur le banc et je conçois qu'on puisse ne pas se reconnaître dans notre actuel coach. L'image qu'il donne du coaching est piètre et ne peut être donnée en exemple!!!! il faudra vite tourner cette pas bien belle page!!!
Répondre
(0) J'aime