Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Presque deux ans après son dernier match, Courtney Stockard arrive à Poitiers

Confronté à la blessure de son leader Marcus Relphorde, le PB86 a réagi en embauchant Courtney Stockard, éloigné des radars européens depuis avril 2021.
Presque deux ans après son dernier match, Courtney Stockard arrive à Poitiers
Crédit photo : Poitiers Basket 86

Qualifié in extremis pour la poule haute de Nationale 1, Poitiers doit tout de même composer avec l’absence de son meilleur joueur, Marcus Relphorde, blessé à l’aponévrose plantaire. Deuxième meilleur marqueur du championnat avec 21 points par match, l’ancien ailier de Saint-Chamond est sur la touche pour une durée indéterminée, ce qui a conduit le PB86 à réagir en embauchant un nouveau joueur, Courtney Stockard (1,96 m, 27 ans), avec un contrat de deux mois à la clef.

« Cela fait plusieurs semaines que l’on travaille sur ce dossier mais le marché des jokers médicaux est très limité car les joueurs recherchent plutôt des contrats jusqu’à la fin de saison », explique le vice-président Eric Pinaud dans les colonnes de La Nouvelle République. « Le rétablissement de Marcus se poursuit selon le protocole et avance bien mais on ne souhaite prendre aucun risque en le faisant revenir plus tôt, compte tenu de son importance dans notre collectif mais aussi de l’importance de la troisième partie de saison. Même si on a confiance dans le groupe, on s’est dit que l’on ne pouvait pas redémarrer le championnat sans un effectif complet. Marcus est un joueur supérieur et on voulait quelqu’un proche de son calibre sur le papier. »

Côté pile pour Stockard, de jolies références pour la troisième division, performant en Finlande (16 points à 47%, 5,6 rebonds et 2,4 passes décisives) puis en D2 allemande (17,4 points à 45%, 4,9 rebonds et 2,9 passes décisives) pour ses deux seules expériences continentales. Mais côté face, presque deux ans sans jouer en raison d’une opération cardiaque, avec un dernier match qui remonte au 26 avril 2021, à Bremerhaven. « Il y a une interrogation à ce sujet mais c’est un scoreur qui veut se relancer et on a considéré que l’on pouvait prendre ce risque », justifie Eric Pinaud.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion