Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Roanne March vers le top 8

La Chorale de Roanne a totalement dominé des Metropolitans 92 (84-102) très diminués ce vendredi soir à Levallois pour la 19e journée de Betclic ELITE.
Crédit photo : Olivier Fusy

La Chorale de Roanne a récité sa partition à merveille ce vendredi soir à Levallois. Face à des Metropolitans 92 privés de leur maître à jouer Tremont Waters (en protocole de commotion cérébrale) ainsi que de Hugo Besson (hanche), Aaron Henry (remplacé par un Justin James longtemps incertain à cause de douleurs au dos) et d’Ibrahima Fall Faye (remplacé par Anzejs Pasecniks), l’équipe de Jean-Denys Choulet a mis à exécution son plan de jeu pour prendre les devants (22-32, 11′) et ne plus les lâcher.

La défense roannaise a désorganisé les Mets

Avec de multiples changements de défense mais surtout une press’ tout terrain et des trappes sur les pick and rolls joués par le seul meneur DeVante Jones (4 points à 0/3 aux tirs, 3 rebonds et 4 passes décisives pour 6 d’évaluation en 36 minutes) à lâcher la balle, Roanne a désorienté l’équipe de Vincent Collet. Si celle-ci a résisté un temps grâce à l’excellente entame de match de Victor Wembanyama (19 points à 7/10 aux tirs, 6 rebonds et 4 contres pour 24 d’évaluation à la mi-temps), elle a finalement été distancée, la faute à sa défense passive et son attaque trop peu rigoureuse. Les 19 balles perdues, souvent sur de simples passes mal ajustées (14 interceptions pour leurs adversaires), ont donné de nombreuses opportunités de contre-attaques pour Roanne qui en a profité pour s’envoler en cours de troisième quart-temps. Grâce à une box and one (quatre joueurs en défense de zone, un en défense stricte sur March) ainsi qu’une triangle et deux (trois joueurs en zone, deux en défense stricte sur March et Moody), les Metropolitans 92 se sont relancés (66-74). Mais leurs erreurs à outrance et l’adaptation ligérienne aux variations défensives des locaux auront eu raison des Metropolitans 92 (84-102).

Roanne entre dans le top 8… et compte y rester

Grâce à ce succès en terre francilienne – une habitude pour la Chorale -, Roanne (10 victoires et 9 défaites) entre dans le top 8 de Betclic ELITE en attendant les résultats de Limoges et Strasbourg. Ronald March (23 points à 9/19 aux tirs, 4 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions et 2 contres pour 20 d’évaluation en 29 minutes) & co confirment ce qu’ils disaient en présaison : ils ont le talent pour se qualifier en playoffs.

De leurs côtés, les Metropolitans 92 espéreront retrouver leur ligne arrière pour jouer un meilleur basket, tout simplement. Après un gros début de rencontre, qui aurait pu le mener vers son record, Victor Wembanyama (31 points, 14 rebonds, 2 passes décisives, 5 contres et 3 balles perdues pour 32 d’évaluation) est retombé dans ses travers, forçant de multiples actions pour finir à 12/28 aux tirs. Parfois naïf, il s’est fait aussi déborder par Maxime Roos (14 points à 6/11 et 4 rebonds en 19 minutes) qui ne s’est pas privé de lui dunker dessus.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion