Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Sasa Obradovic (Monaco) frustré par le résultat des votes pour le titre de coach de la saison

Betclic ELITE - Victorieux face au FC Barcelone lors de la petite finale du Final Four de l’EuroLeague, Sasa Obradovic est revenu, en conférence de presse, sur ce succès ainsi que sur le parcours européen de ses joueurs. Il n’a pas manqué d’évacuer toute sa frustration concernant le trophée de coach de l’année en Betclic ELITE.
Crédit photo : Jacques Cormarèche

Pour son premier Final Four, l’AS Monaco a accroché la troisième place au détriment du FC Barcelone en petite finale (78-66). La saison européenne de la Roca Team se termine donc sur une bonne note. De quoi rendre Sasa Obradovic fier de ses joueurs et du travail accompli.

« On était blessés après la demi-finale (perdue face à l’Olympiakos). On voulait vraiment cette troisième place parce que, pour nous, c’était une toute nouvelle expérience d’être au plus grand rendez-vous de cette compétition. Toute la saison, nous avons mérité cette récompense. Pour moi, c’est mon plus grand accomplissement dans ma carrière en tant que coach. »

Après cette épopée lituanienne, l’AS Monaco va se concentrer sur les playoffs de Betclic ELITE. Le coach serbe espère aller au bout cette saison et prouver ses qualités de technicien. Car l’ancien joueur de Limoges est frustré de ne pas avoir remporté le trophée de coach de l’année en Betclic ELITE, décerné à Laurent Vila de Cholet Basket, ou plutôt, de ne même pas avoir été proche d’être élu malgré la domination monégasque en championnat (1er, 26 victoires pour 8 défaites). Une frustration que ce dernier n’a pas manqué d’évacuer en conférence de presse, quelques minutes seulement après la troisième place remportée :

« Je n’ai même pas été proche d’être coach de l’année en France. Comment pouvez-vous m’expliquer cela ? Avec tout le respect que j’ai pour chacun des coachs en France, j’ai d’ailleurs été l’un des premiers à voter pour le vainqueur de ce trophée, ne même pas être proche… Qu’est-ce que ça veut dire ? C’est quel genre de comportement ça ? C’est parce que je suis Serbe ? Pourquoi vous me mettez sur le côté ? Qui peut m’expliquer ? Je ne mérite pas ça. Regardez le travail que nous avons fait, moi et mon staff, en deux ans. Ne pas être proche de ce trophée… Désolé. »

Cap sur les playoffs

Qualifié pour les playoffs de Betclic ELITE grâce à sa première place, l’AS Monaco est le grand favori pour le titre de champion de France, après trois échecs en finale face à l’ASVEL. Et le parcours commence dès mercredi face à la SIG Strasbourg. L’occasion pour Sasa Obradovic de faire mentir ses détracteurs et prouver que le trophée de coach de l’année aurait dû lui revenir ainsi que, pour les joueurs, parachever leur magnifique saison en remportant le premier titre de champion de France de l’histoire du club de la Principauté.

 

 

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion