Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Zvezdan Mitrovic (Monaco) : « Le troisième quart-temps a été incroyable »

Vendredi soir, l’AS Monaco a réalisé un incroyable come-back pour battre le CSKA Moscou en EuroLeague. Menée 35-13 après 13 minutes, la Roca Team est remontée avant de passer devant dans le troisième quart-temps puis de l’emporter de 17 points (97-80). Forcément, l’entraîneur Zvezdan Mitrovic était satisfait après la rencontre :

« On a commencé le match en étant soft en défense. On a commencé à prendre de la confiance dans le deuxième quart-temps. Par la suite on a proposé des changements de défense. Le troisième quart-temps a été incroyable. Puis on a contrôlé. Je suis très heureux et je pense que nos fans et ceux du CSKA ont apprécié le spectacle. »

Dans la raquette, Donta Hall a dominé les débats (17 points à 8/9 aux tirs et 10 rebonds pour 26 d’évaluation). Signé pour 320 000 dollars la saison, le pivot bondissant est une très belle trouvaille.

« C’est sa première année en Europe, rappelle le technicien monténégrin. Donta a le sens du jeu. Il a été très bon en attaque et en défense. J’espère qu’il va continuer à jouer de cette manière. Avant le match il était incertain car il a pris un coup sur le nez contre l’Etoile Rouge. Ce n’est pas cassé mais ça le gêne et c’est pourquoi il a joué avec un masque. »

Le dernier arrivé Dwayne Bacon s’est déjà montré précieux (11 points à 4/6 et 3 rebonds en 21 minutes).

« Il y avait une part de risque à le faire jouer dès ce (vendredi) soir. Mais quand on voit la taille des joueurs dans l’aile du CSKA, alors que nous manquons de taille dans l’aile… Il a fait un bon boulot. C’est son premier match, il n’avait fait que des entraînements jeudi à 5 contre 0 ou 5 contre 2. »

Le « focus » déjà mis sur Monaco – Paris

Zvezdan Mitrovic s’est également félicité du début de saison des clubs du championnat de France en EuroLeague et a regretté que ces rencontres ne soient pas diffusées. Il se concentre désormais sur le match contre Paris, une rencontre qu’il avoue craindre.

« Bien sûr, c’est le championnat de France ! Toutes les équipes en France ont un bel effectif. Ils ont (Milan) Barbitch, un des meilleurs talents en France. Après un match comme celui qu’on vient de faire, si l’on gagne on n’a pas de le célébrer, et si on perd je ne peux pas pleurer non plus. »

Entre-deux à 17 heures ce dimanche à la salle Gaston-Médecin.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion