Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’équipe de France solide et sérieuse en Bosnie-Herzégovine

Equipe de France - L'équipe de France a remporté son deuxième match en deux rencontres de qualification à l'EuroBasket 2025 ce lundi 26 février en Bosnie-Herzégovine (64-74). Solides en défense, les Bleus ont fait la course en tête.
L’équipe de France solide et sérieuse en Bosnie-Herzégovine

Vincent Poirier a dominé à l’intérieur à Tuzla.

Crédit photo : FIBA

L’équipe de France masculine s’est imposée 74 à 64 à Tuzla contre la Bosnie-Herzégovine pour son deuxième match de qualification à l’EuroBasket 2025. Après leur victoire face à la Croatie à Brest, les Bleus ont confirmé avec une nouvelle belle performance défensive. Leurs 18 balles perdues provoquées leur ont notamment permis d’inscrire 23 de leurs 74 points.

31 points inscrits par le banc français

28 minutes et 4 secondes, c’est le temps que la sélection de Vincent Collet a passé devant au score sur le parquet bosnien. A contrario, les locaux n’ont mené que durant 5 minutes et 32 secondes. C’est une performance à ne pas sous-estimer dans l’ambiance irrespirable du SKPC Mejdan. Une salle dans laquelle les Bleus étaient tombés lors des qualifications pour la Coupe du monde 2023, juste avant l’EuroBasket 2022.

Pas toujours inspirés offensivement (44,6% de réussite aux tirs, seulement 13 passes décisives pour 15 balles perdues), les Bleus ont d’abord souffert de ce côté du parquet. Après 8 minutes 30, ils n’avaient inscrit que 9 points, contre 15 encaissés. Mais les arrivées successives des remplaçants – qui auront marqué 31 des 74 points français -, Paul Lacombe (10 points à 4/5 aux tirs, 3 rebonds et 2 interceptions pour 13 d’évaluation en 21 minutes) d’abord puis Matthew Strazel (11 points à 3/6 et 2 rebonds en 19 minutes) ensuite, ont ramené les visiteurs sur les talons de leurs adversaires. Sur un 3-points au buzzer de ce dernier, les tricolores ont fini le premier quart-temps devant (15-16). Inespéré.

Ou plutôt inspirés. C’est après des stops défensifs que le basket français s’exprime le mieux. En rythme. Toutefois, ce rythme a baissé, voire chuté, au cours du deuxième quart-temps. Les Bleus ont connu une panne offensive, ne marquant pas pendant plus de 3 minutes (de 22-18 à 22-24). Toutefois, c’est avec le retour de cadres sur le terrain qu’ils se sont remis à l’endroit, passant à +6 après un 3-points de Paul Lacombe (27-33, 19′). Une avance qui s’est réduite juste avant la pause (32-34) sur deux lancers francs d’Ajdin Penava.

Albicy éteint Musa

C’est dans le troisième quart-temps que les hommes de Vincent Collet ont sans doute affiché leur meilleur visage de cette fenêtre. Formant un bloc en défense, avec Andrew Albicy en pointe sur Dzanan Musa (15 points à 5/13, 3 rebonds, 3 passes décisives et 6 balles perdues pour 6 d’évaluation en 34 minutes), ils ont provoqué de nombreuses balles perdues pour s’offrir des paniers faciles en contre-attaque, à l’image de ce gros dunk de Vincent Poirier à voir dans le tweet ci-dessous, et 13 points d’avance (34-47).

Néanmoins, l’ouverture du banc a cette fois été moins bénéfique aux tricolores. Peu utilisé en première mi-temps afin de lancer Nadir Hifi pour la première fois, Sylvain Francisco a connu un très mauvaise passage sur le parquet (4 points à 1/5 aux tirs, 2 rebonds, 1 passe décisive, 4 fautes et 2 balles perdues en 10 minutes). Les Bosniens en ont profité pour recoller (54-57, 33′). De quoi faire monter l’ambiance encore d’un cran. Mais les Bleus ont une nouvelle fois mis les ingrédients nécessaires. Et la raquette 100% madrilène Guerschon Yabusele (16 points à 6/11 aux tirs, 9 rebonds et 3 passes décisives pour 17 d’évaluation en 28 minutes)Vincent Poirier (13 points à 4/6, 8 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 1 contre pour 19 d’évaluation en 25 minutes) a dominé les débats à l’intérieur. De quoi monter à +14 (59-73), une avance limite flatteuse, avant une dernière minute mal négociée.

Sans briller offensivement, sans être adroits (5/21 à 3-points, 19/31 aux lancers francs), les Français ont toutefois gagné avec de la marge. De quoi espérer de beaux progrès lors de la préparation des Jeux olympiques de Paris, cet été.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
thegachette
J'ai pas vu le match, mais on a dû perdre à lire les commentaires catastrophiques... Heureusement que nos joueurs, le staff et le jeu sont nuls sinon on gagnerait sans suspens... A croire que les autres grosses nations se régalent, déroulent un jeu fluide, gagnent facilement... Bref c'etait sûrement pas magnifique mais l'essentiel est là gagner. Francisco qui avait gagner sa place lors des fenêtres va peut-être aussi la perdre lors des fenêtres...
Répondre
(1) J'aime
ioness
Sauf que nous sommes à quelques mois des JO. Et c'était aussi pour tester les joueurs. La bosnie, c'est facile normalement (sachant qu'ils leur manquaient aussi leurs meilleurs joueurs, il ne faut pas l'oublier). Je me projette sur les JO avec ces qualifs. Et honnêtement, on va se retrouver dans la même situation que lors de la dernière CDM étant donné qu'on va encore mettre les clés à 1-2 joueurs et c'est tout. Alors oui, il y a eu peu de temps pour se préparer mais quand tu vois les mêmes lacunes depuis .... des années, tu te questionnes.
Répondre
(0) J'aime
zonepress
J'approuve et je rajoute. 5 Majeur inefficace mais relancé quasi systématiquement. Je lis des éloges concernant la defense d'Albicy sur Musa. En cours de 3e quart je veux bien, mais sur toute la première mi-temps et les 3 premières minutes de la 2e c'était pas ouf. Pas de plan B, ça passe ou ça casse. C'est un coup à jouer le Canada et se faire dénoncer quand ton plan fonctionne plus. Ah trop tard c'est déjà fait ! J'évite de parler de "l'ajustement" de défense sur le jeux à 2 des Bosniens (toute la première mi-temps + début de la 2e). Peut-on vraiment parler d'ajustement sur des rotations aussi basiques ? Et puis l'attaque, c'est terrible ce jeux castrateur pour les feux follets alors qu'on peine terriblement à avoir de la créativité.
(0) J'aime
fussoire38
Il leur manquait leurs meilleurs joueurs ?? ah bon... hormis Nurkic, qui ? Musa est leur meilleur joueur. La Bosnie n'a jamais été facile à jouer, surtout à domicile.
(1) J'aime
zonepress- Modifié
Quelques enseignements des 2 matchs : - Strazel est le patron - Cordinier a les cheveux bleus - regarder une attaque me fait plus mal que de regarder Gruda shooter un lancer franc. - je parle pas du coaching, y'a rien de nouveau... aller si, je dis quand même un truc : putain 1 match et 3 quart temps pour comprendre que le 5 de départ ne fonctionnait pas !
Répondre
(2) J'aime
zonepress
Rajout : - manifestement les arbitres avaient séché la remise à niveau pendant laquelle ils ont parlé du passage en force.
Répondre
(1) J'aime
ryosanada
Oui celui sur Guerschon en deuxième mi temps était quand même assez évident et pourtant. Surtout qu'ils sifflent le même dans le 4ème quart temps avec Andrew Albicy quand Musa drive vers le cercle. Après on va pas trop se plaindre. Je trouve que les arbitres ont fait du bon boulot globalement. Ils ont bien tenu les deux équipes. Ils ne se sont pas laissés influencés par le public sans pour autant faire des cadeaux aux Bleus.
(0) J'aime
grotext
Jamais content ils se plaignent tout le temps… Ça pinaille sur la manière mais les espagnols ou les allemands aimeraient bien avoir notre bilan après ses deux journées. L’équipe est nouvelle, ils ont 3 entraînements et un match de vécu commun et vous vous attendiez à voir le Real ou les Spurs de 2014? Bref, bien content d’avoir des Lacombe et Albicy pour ce genre de match, chaque équipe a besoin de soutiers !
Répondre
(6) J'aime
fussoire38
Albicy fait un match défensif énorme sur Musa, bien aidé par ses coéquipiers car dès que Musa est lancé, il est dur à arreter.. Offensivement, c'est assez pauvre. Strazel aux JO, il est mature, il joue juste, défend bien. A l'inverse Fransisco déjoue complètement, on sent qu'il n'est pas du tout à l'aise dans le jeu de Collet. Entrée intéressante de Jaylen Hoard. L'essentiel c'est les 2 points.
Répondre
(2) J'aime
jc87- Modifié
J'ai l'impression que Fransisco se met la pression tout seul. Il a eu beaucoup de temps de jeu sur cette fenêtre et n'a pas fait grand chose. je veut bien que Collet lui interdise de driver au cercle toutes les deux attaques (et encore) mais c'est certainement pas lui qui lui dit de pas mettre un tir y compris les lancers ou perdre la balle connement sur un 8 secondes en la remontant.
Répondre
(0) J'aime
melo
Strazel est donc de très loin le meilleur meneur français sur cette fenêtre ! Euuuh... c'est maintenant qu'on doit vraiment être inquiet ? Un petit passeport de complaisance ? Intéressé monsieur Mike James ?
Répondre
(0) J'aime
thorir
Non c'est bon, ça va bien s'passer, K. Atkinson a dit qu'il avait des idées dingues pour utiliser Victor 😅
Répondre
(1) J'aime
ryosanada
C'est un peu la même copie que contre la Croatie en peut être un peu plus compliqué. Grosse défense avec notamment une défense individuelle de l'espace de Albicy sur Musa. Ca a été le tournant tactique du match très clairement vu que tout le jeu de la Bosnie reposait sur Musa. Mais bon que c'est poussif en attaque sans déconner. Ca propose pas grand chose. Heureusement, Vincent Poirier et Yabusélé ont fait mal en seconde mi-temps mais bon que c'est pauvre collectivement et pire j'ai envie de dire individuellement. Sur les deux matchs, j'ai l'impression qu'on avait aucun joueur capable de faire des différences individuelles. Bon ca fait deux victoires quand même très, très importantes surtout dans cette poule où Chypre est déjà qualifiée pour l'Eurobasket. On va pas pleurer surtout quand on voit certains résultats.
Répondre
(3) J'aime
gomma
Bon ... Strazel a marqué des points pour aller aux JO. Francisco en a beaucoup perdu. Et Cordinier, quant à lui, a marqué des points pour aller chez le coiffeur.
Répondre
(3) J'aime
yo1935
Poirier qui est plus utile que Lessort quand il est en comme ca. Strazel qui montre pourquoi Mitrovic le préférait a Maledon. Collet qui fait du mauvais Pop avec Cordinier dans le role de Sochan-meneur Francisco qui fait tout pour ne pas faire les JO Les francais tellement inoffensifs que les bosniens prenaient Yabusele a 2 ou 3 (quand on voit Albiciy qui refuse un lay up tout seul, ils avaient bien raison).
Répondre
(1) J'aime
bobby
Quel culot ce Strazel, il arrive en EDF et se conduit comme s'il était un taulier, dès qu'il est sur le terrain, l'attaque prends vie, on dirait que Mike James a un peu déteint sur lui. A côté Francisco fait pale figure, autant il peut être brillant avec le Bayern , autant en EDF il ne semble pouvoir s'adapter. Albicy est un roc en défense mais un sacré poids mort en attaque. Sinon côté intérieurs Poirier à pris hier un net ascendant sur Lessort qui semblait complètement absent.
Répondre
(1) J'aime
lou_grand- Modifié
2 victoires en 2 matches, c'est bon à prendre mais je ne vois toujours pas d'amélioration dans le jeu : grosse défense et pas grand chose en attaque. Certes, il nous manque des joueurs : Wemby, Coulibaly, Batum, Fournier ou De Colo. Soit un potentiel 5 majeur mais à la vue des matches des 3 derniers cités et de leur dernière compétition, on risque de souffrir sur jeu rapide et à la mène. Alors, oui, Strazel est bon hier soir mais on cause de podium minimum aux JO. De toute façon, on n'a pas mieux donc faudra compenser. Ca sent le projet de jeu "grosse défense et balle à Victor en attaque qui se débrouillera pour trouver des solutions". Pas impossible - et je le souhaite - que ca suffise sur un bon tirage et quelques "malentendus" (cf Eurobasket 2022) mais tellement prévisible, comme du temps de TP.
Répondre
(1) J'aime
ioness
Sur ces fenêtres, il y a de nombreuses inquiétudes. 1) le fond de jeu mis en place par le staff est toujours mauvais (aucun pick and roll espagnol, aucun high low, aucun système pour démarquer les tireurs notamment Hifi et Strazel) 2) défensivement les pick and roll on bouffe tjs 3) les rebonds, encore une fois on se fait manger 4) le manque de confiance des joueurs (j'ai l'impression qu'ils sont tous crispés quand ils jouent pour l'edf) Les points positifs: Strazel mais ça ne m'étonne pas. Et c'est à peu près tout avec les victoires...
Répondre
(0) J'aime
mathieu
Vincent Poirier est autant solide que la coiffure de Cordinier est questionnable!
Répondre
(0) J'aime
zonepress
#pas content Après 3 réponses sur le même commentaire on ne plus repondre ! Je peux pas répondre @ryosanada dans la continuité de l'echange ...
Répondre
(0) J'aime