Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Les Bleues championnes du monde de 3×3 !

Si les Français ont décroché la médaille de bronze en venant à bout de la Belgique, les Bleues sont, elles, championnes du monde après leur victoire face au Canada (16-13). Une très belle performance, un an seulement après leur quatrième place aux Jeux olympiques de Tokyo.
Crédit photo : FIBA

Alors que les Français se sont montrés héroïques face à la Belgique (17-18) pour décrocher la médaille de bronze, les Françaises (Laëtitia Guapo, Marie-Eve Paget, Hortense Limouzin et Myriam Djekoundade) ont remporté la médaille d’or en venant à bout du Canada (16-13). Grâce à un départ canon (3-0) et une adresse extérieure des grands soirs, les Françaises ont dominé les Canadiennes pour s’offrir le titre de championnes du monde de basketball 3×3. Sous l’impulsion de Laëtitia Guapo, élue MVP, et d’une incroyable Hortense Limouzin (5/9 aux tirs), les Bleues ont creusé l’écart dans ce match (14-8, 7′). Mais le Canada n’a pas baissé les bras et parfaitement réagi dans le sillage des sœurs Plouffe (14-12, 8′). Malgré cette belle réaction des Canadiennes en fin de match, les Bleues sont parvenues à résister jusqu’au bout grâce à l’efficacité de Marie-Ève Paget, qui a marqué le lancer franc salvateur.

Un 1er trophée pour les Bleues

En battant le Canada, les Françaises remportent ainsi le premier titre mondial de leur histoire. Pour Laëtitia Guapo, c’est encore un trophée de plus cette saison : EuroCup et championne de France avec Bourges et désormais championne du monde 3×3 et MVP de la compétition avec les Bleues. Quelle saison pour la Berruyère et quelle métamorphose pour les Bleues ! Un an après une 4e place frustrante à Tokyo 2020, née d’une défaite polémique contre Team USA en demi-finale, les Bleues semblent avoir retenu les leçons de la précédente campagne. De bon augure à l’approche des Jeux olympiques 2024… Surtout, ce premier triomphe sur une compétition d’une telle ampleur vient valider le travail de la fédération qui s’est sérieusement consacrée à la discipline du 3×3 depuis quelques années, notamment en vue des JO de Paris évidemment. Mais d’ici là, ces quatre médaillées d’or ont bien mérité de savourer leur nuit belge : ce n’est pas tous les jours qu’on devient championne du monde !

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion