Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Vincent Collet furieux contre l’arbitrage : « Un total manque de respect »

En conférence de presse après la défaite des Bleus face à la Slovénie (82-88), Vincent Collet était très agacé et a fustigé l'arbitrage.
Vincent Collet furieux contre l’arbitrage : « Un total manque de respect »
Crédit photo : FIBA

Vincent, quelle est votre première impression sur le match ?

Le basket est un sport fantastique, particulièrement quand les joueurs peuvent décider de l’issue du match. À 82-82, il y a probablement une faute antisportive sur Okobo au centre du terrain et à la place, Dragic va au panier. Comment peut-on l’expliquer ? Quand je vois des choses comme ça, c’est impossible de parler du match. Il y a des énormes joueurs, le niveau est incroyable mais les choses doivent être justes jusqu’à la fin. Je ne me suis jamais plaint en 13 ans. Qu’est-ce que je peux dire à mes joueurs ce soir ? Il y a des fautes sur Okobo et Fournier, on ne peut pas défendre nos chances. Les arbitres sont rentrés aux vestiaires avec le sifflet dans leur poche. Je ne peux rien d’autre, c’est tout…

Que retenez-vous de la performance de vos joueurs ?

C’est le meilleur match de ce tournoi et nous ne sommes pas récompensés. Nous faisons 26 passes, eux 11. 24 fautes personnelles, eux 15. À chaque quart-temps, nous avons plus de 4 fautes et eux seulement 1 à 1 ou 2 minutes de la fin de chaque acte. La différence au bout de 32 minutes de jeu est de 22 à 8. Mais ça, je n’en ai même pas parlé. J’ai parlé des fautes à 80-80. La faute sur Okobo, n’est pas une faute personnelle, toute simple. Il s’est jeté sur lui, c’est presque une agression. N’importe quel arbitre siffle ça. Il faut avoir un peu de respect pour nous : la Slovénie avec Luka Doncic, d’accord, mais l’équipe de France a quand même accompli des choses. On ne demande pas de traitement de faveur. On demande à être arbitrés correctement et ce soir ça n’était pas le cas. Ce soir, il y avait un total manque de respect envers nous. Luka a reçu 13 fautes, nous même pas ça. C’est trop important. Donc on peut dire que ça fait partie du jeu, mais jusqu’à un certain point. Ce soir, on a été maltraité. Si ce match n’avait pas eu d’importance, on n’aurait pas joué avec autant de cœur et d’énergie.

« En treize ans, je n’avais jamais vu ça »

Evan Fournier
Evan Fournier et les Bleus ont joué une belle partition face à Luka Doncic et la Slovénie. (Photo : FIBA)

Cela vous affecte pour la suite de la compétition ?

Bien sûr, mais n’oublions pas le bon côté de la soirée : nous avons produit notre meilleur match, que ce soit dans l’intensité, la fluidité, symbolisée par les passes. On sera à fond samedi pour jouer contre la Turquie. Malgré tout, ça a du mal à passer. On ne comprend pas ce traitement. En treize ans de compétition internationale, je n’avais jamais vu ça.

À LIRE AUSSI,
NOTRE ANALYSE DU MATCH

Est-ce qu’il y a eu un échange avec les arbitres ?

On ne peut pas. Ils sont toujours très calmes et très contents de ce qu’ils ont fait, ça les caractérise. 

Faut-il que la FIBA et l’EuroLeague se mettent autour d’une table afin d’avoir les meilleurs arbitres ?

Ce n’est pas mon problème. Mon problème à moi, c’est ceux qui nous ont arbitré aujourd’hui. Ça fait 50 ans que je suis dans le basket, connu comme calme et respectueux. J’ai toujours pensé qu’il ne fallait pas s’occuper des arbitres, mais là, ce n’est plus possible. Sur le match de ce soir, ça a trop d’importance.

Propos recueillis à Cologne,

BEBASKET

Une lecture plus fluide, des chargements de pages plus performants, et plus de publicité ! Offrez-vous un abonnement BeBasket et soutenez la rédaction et la couverture du basket français au quotidien.

À partir de 5€

Commentaires


Vous écrivez en tant que .Modifier

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5€