Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Craig Randall II, un joueur avec « un talent dingue » à Cholet

Betclic ÉLITE - En grosse difficulté offensive, Cholet Basket mise sur Craig Randall II, un arrière qui a incendié la G-League et le championnat australien la saison dernière, pour se remettre sur les bons rails.
Craig Randall II, un joueur avec « un talent dingue » à Cholet
Crédit photo : NBL Australia

Cinq matchs que Cholet n’a plus atteint la barre des 70 points. Cinq matchs que Cholet étale sa misère offensive aux yeux de la France du basket. « Nous sommes catastrophiques en attaque », disait Laurent Vila la semaine dernière au Courrier de l’Ouest. Limité à 5,6 points de moyenne sur cette séquence, Gerry Blakes en a fait les frais et l’ancien limougeaud va être remplacé par Craig Randall II (1,93 m, 27 ans) dans les Mauges.

Toujours à 20 points de moyenne dans le monde pro

Attendu sur les lattes de la Meilleraie dès mardi face au Darussafaka Istanbul, l’arrière originaire de l’Ohio est un vrai talent offensif. « Un talent dingue », dit même Laurent Vila. C’est simple : au cours de ses trois expériences professionnelles, il n’est jamais descendu en-dessous du seuil des 20 points de moyenne. 21,3 points en 42 matchs de G-League avec les Long Island Nets en 2021/22, pour finir avec le trophée de meilleure progression du championnat (curieux pour un rookie…). 20,3 points ensuite, à l’automne en 2022, lors d’un passage plus contrasté en Australie, émaillé d’incompréhensions avec son coach et ses coéquipiers à Adélaïde. Puis de nouveau 21,3 pour son retour en G-League, avec les Wolves.

Alors qu’il était censé évoluer en Israël cette saison, avec l’Hapoel Haifa, Craig Randall II présente une histoire particulière. Instable à l’université, passé par trois facs différentes, il n’a ensuite pas joué pendant un an et demi, privilégiant le travail individuel dans un gymnase aux maigres offres étrangères reçues. Jusqu’à refaire surface en G-League, via un essai payant à Long Island : 200 dollars déboursés de sa poche, pour séduire les Nets et véritablement lancer sa carrière professionnelle. 200 dollars qui lui permettent deux ans plus tard d’être considéré comme l’espoir n°1 d’un renouveau pour Cholet Basket, englué dans une série de six défaites consécutives…

La réaction de Laurent Vila

« Aujourd’hui on a besoin d’un joueur qui nous apporte du scoring, de la confiance, qui a confiance en lui, qui va prendre des responsabilités. C’est tout à fait le profil de Craig Randall II qui est un joueur qui a un talent dingue, qui est un vrai scoreur, qui peut bien sûr marquer à 3pts avec un gros pourcentage de réussite, mais aussi trouver des solutions dans la défense. Il a montré toutes ses qualités surtout en G-League, il a eu une première expérience où il a été un bon scoreur en Australie, ça sera sa deuxième expérience en dehors des Etats-Unis. On attend beaucoup de lui, car je considère vraiment qu’il va renforcer l’équipe. On en a besoin aujourd’hui, on le voit et il est prêt à relever le défi. Il connait un petit peu la France parce qu’il a des connaissances comme Matt Lewis au Mans, ou Bryce Brown à Bourg qui lui ont bien parlé du championnat français, donc il est au courant du style de jeu de la Betclic Elite et du challenge qui l’attend. Il est super motivé pour venir. Il sait qu’il a aussi un vrai challenge en signant à Cholet Basket, qu’il peut montrer vraiment ce qu’il est capable de faire et quel joueur il peut être pour aider une équipe à gagner. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lulutoutvert
Il a l'air instable (3 universités au US + "incompréhension" avec son équipe en Australie), accordons lui le bénéfice du doute, mais bizarrement j'ai des doutes. Wait and see
Répondre
(0) J'aime
roblackman
Enorme recrue pour Cholet. Supporter des Suns , je me souviens de son match en présaison avec Adelaide, victoire et une performance aux tirs exceptionnelle, très fort à 3 points.
Répondre
(0) J'aime
porte3
en souhaitant que ce ne soit pas un chasseur de prime ce randall
Répondre
(0) J'aime