Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

L’ASVEL voulait gagner, pour « le soldat » T.J. Parker

Betclic ÉLITE - Remercié de son poste d'entraîneur de l'ASVEL vendredi soir, T.J. Parker a reçu le soutien de son ex-capitaine Charles Kahudi et de son ancien adjoint, et ami, Pierric Poupet. Les Villeurbannais voulaient aussi battre Roanne pour lui.
L’ASVEL voulait gagner, pour « le soldat » T.J. Parker
Crédit photo : Laurent Staskiewicz

Avant de quitter la salle de conférence de presse de l’Astroballe à l’issue de sa défaite 88-93 à Villeurbanne, Jean-Denys Choulet a tenu à glisser un dernier mot. « On n’a pas vu de rébellion ou de sentiment de vengeance de la part des joueurs de l’ASVEL. Preuve que, même s’il y a eu changement de coach, T.J. tenait encore son vestiaire et que les joueurs jouaient encore pour lui. » Quelques instants plus tard, ce sont cette fois deux Villeurbannais qui ont émis des pensées pour le désormais ancien entraîneur de l’ASVEL, également honoré par le public de l’Astroballe (voir ci-dessous).

Après le départ de T.J. Parker, l’ASVEL rebondit difficilement contre Roanne

Charles Kahudi : « Ce n’est jamais facile quand une personne, avec qui on collabore depuis tant d’années, est remerciée, que ce soit un coach ou un joueur. Au-delà du coach, il y a la personne derrière, qui a une famille. Ce n’est forcément pas facile de perdre un membre de la famille ASVEL. Pour en avoir parlé avec T.J., ce n’est pas évident. Il faut se rendre compte que nous sommes tous responsables de la situation. Puisque le club en est à ce niveau-là, tout le monde doit se remettre en question : l’organisation, les différents staffs, les joueurs, puisqu’on reste les acteurs sur le terrain. Malheureusement, le coach en a fait les frais et c’est à nous de nous remettre dans la bonne direction, afin que ce ne soit pas arrivé pour rien. Depuis vendredi, c’est une ambiance assez spéciale. Nous sommes conscients que c’est le business, qui des choses comme ça arrivent. On est avant tout des hommes donc ça ne nous laisse pas indifférents. Surtout par rapport à T.J., l’aventure vécue ensemble, le fait qu’on se connaisse depuis longtemps. Ce n’est pas facile, la situation nous pèse beaucoup. »

Pierric Poupet, coach d’un jour à l’Astroballe

Pierric Poupet : « Avant de répondre aux questions, permettez-moi d’avoir une énorme pensée pour T.J. qui a fait un travail remarquable à la tête de l’ASVEL pendant plusieurs années. Nous le staff, on a une énorme pensée pour lui et son travail […] Les joueurs n’ont pas lâché T.J. mais il a fait les frais d’un mauvais début de saison, même s’il en est responsable, comme nous tous. Pour être très franc, le discours auprès des joueurs ces deux derniers jours a été de dire qu’on a perdu un soldat mais que si vous voulez qu’on avance, on met tout de côté, chacun prend ses responsabilités à titre individuel et on fait le boulot. Ça se résume à ça. »

Propos recueillis à Villeurbanne,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion