Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Steeve Ho You Fat licencié par Fos-Provence pour faute grave

Pro B - Écarté depuis le début de l'année par Fos-Provence, Steeve Ho You Fat a finalement été licencié par le club pour faute grave.
Steeve Ho You Fat licencié par Fos-Provence pour faute grave

Comme Chris Evans, à côté de lui, Steeve Ho You Fat n’est désormais plus Fosséen

Crédit photo : Christophe Canet

Sur les coups de 22h45 jeudi soir, Steeve Ho You Fat (2,02 m, 35 ans) a posté le 17e tweet de sa vie. « Libéré ! », a écrit l’intérieur guyanais.

L’ancien vétéran des Metropolitans 92 faisait évidemment référence à sa situation avec Fos-Provence, lui qui n’avait pas joué en 2024 sous le maillot des BYers, écarté pendant deux mois. En réalité, l’enfant de Cholet Basket a été licencié pour faute grave, plutôt que libéré, à l’issue de la procédure disciplinaire lancée au début de l’année.

Remise en cause de la stratégie et absences injustifiées ?

Steeve Ho You Fat a joué 19 matchs avec Fos, pour 11,3 points à 41% et 4,5 rebonds de moyenne (photo : Sébastien Grasset)

Si le club méditerranéen n’a pas souhaité communiquer sur les motifs retenus, il s’agirait, selon nos informations, d’une prise de parole remettant en question la stratégie de Rémi Giuitta dans le vestiaire nantais le 22 décembre après la sixième défaite consécutive des BYers (70-82) et deux absences injustifiées en janvier, au moment de sa mise à l’écart. Ce licenciement pourrait toutefois n’être que le début de l’histoire puisque Ho You Fat devrait porter l’affaire devant les prud’hommes.

Sollicité pour des expériences à l’étranger, notamment en G-League, après être devenu une mini-vedette aux États-Unis pendant la tournée américaine des Mets, le natif de Cayenne a rapidement regretté d’avoir opté pour une 10e saison en Pro B, au détriment d’une nouvelle aventure plus exotique, vivant un semestre déprimant à Parsemain dans la foulée de la folie francilienne. Quant à Fos, le remodelage de l’effectif décidé par Rémi Giuitta a été payant : après avoir touché le fond mi-janvier (3v-14d), les BYers ont rétabli la situation grâce à trois succès en quatre rencontres et tenteront de se rapprocher de la zone de flottaison ce samedi soir contre Saint-Chamond.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion