Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Strasbourg à l’envers à Gravelines-Dunkerque : « Au niveau de l’attitude, c’est le pire match que j’ai dirigé »

Betclic ELITE - La SIG Strasbourg, victime d'un nouveau coup d'arrêt à Gravelines-Dunkerque, a surtout failli dans les attitudes dans le Nord. "C'est l'état d'esprit collectif qui a été défaillant", analysait l'ailier strasbourgeois et ancien du BCM, Romuald Morency.
Strasbourg à l’envers à Gravelines-Dunkerque : « Au niveau de l’attitude, c’est le pire match que j’ai dirigé »
Crédit photo : BCL

En déplacement à Gravelines-Dunkerque samedi, Strasbourg a connu une nouvelle déconvenue (67-56). Pourtant, la SIG restait sur une belle série (trois victoires consécutives en Betclic ELITE), ayant même fait son retour dans le top 8 après une belle victoire dans le derby du Grand Est contre Nancy (88-78) le week-end dernier. Sauf que la prestation dans le Nord vient ternir les dernières semaines strasbourgeoises, tant la faillite collective fut importante, en dehors de Quinton Hooker (22 points à 8/16 de réussite aux tirs).

« Ce n’était pas un, deux, trois ou quatre joueurs qui sont à pointer du doigt. C’est l’état d’esprit collectif qui a été défaillant, analysait Romuald Morency auprès des Dernières Nouvelles d’Alsace. On était tous sur la mauvaise longueur d’onde ».

Pour son retour à Sportica après trois saisons avec les Maritimes, l’ailier strasbourgeois (4 points en 15 minutes ce samedi) a tiré un constat alarmant sur l’état d’esprit affiché sur cette rencontre. Son entraîneur Massimo Cancellieri a abondé dans le même sens : « Au niveau de l’attitude, c’est le pire match que j’ai dirigé de mon équipe cette saison. »

La venue prochaine d’un nouveau joueur sur les bords du Rhin, Tyrus McGee, ne changera probablement pas tous les maux de la SIG. Selon les DNA, ce dernier, qui était du déplacement dans le Nord avec sa nouvelle équipe, est en attente d’une lettre de sortie de son ancien club israélien. Une arrivée (qui porterait le nombre de joueurs étrangers à sept) dont pourrait faire les frais Chaundee Brown, qui a très peu vu le parquet à Sportica ce samedi (0 points en 6 minutes de jeu)

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion