Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Zaccharie Risacher porte la JL Bourg, Gravelines-Dunkerque seul dernier

Betclic ÉLITE - Après la première victoire du Portel, la 6e journée s'est poursuivie avec les quatre affiches du multiplex de 18h30. Pour des succès de Bourg-en-Bresse, Saint-Quentin, Le Mans et Dijon.
Zaccharie Risacher porte la JL Bourg, Gravelines-Dunkerque seul dernier
Crédit photo : Jacques Cormarèche

La Jeu sur le podium

Entre deux outsiders de Betclic ÉLITE, tous deux à quatre victoires en cinq matchs, le choc a tourné court. À domicile, la JL Bourg a croqué Nanterre (85-67), bouclant ainsi une semaine marathon parfaite après ses succès à Strasbourg mardi et contre Wroclaw jeudi. Une soirée qui restera comme le match référence de Zaccharie Risacher, auteur de 24 points à 9/13 et 5 rebonds en seulement 21 minutes, deux jours après avoir déjà passé 13 points à la défense polonaise. La Jeu, qui a embauché le vétéran Earl Rowland, s’immisce ainsi sur le podium. Côté francilien, malgré la déroute, Ibrahima Fall Faye a confirmé son retour au premier plan avec un gros double-double (17 points à 8/14 et 12 rebonds).

Saint-Quentin s’offre le duel des promus

Will Rayman peut exulter : le SQBB a terrassé Chalon (photo : Saint-Quentin Basketball)

Pour l’instant, l’Élan Chalon vit et meurt avec son duo Antoine Eïto – Aleksej Nikolic. Sorti vainqueur de ses derniers matchs grâce au talent de sa traction arrière, le club bourguignon est tombé dans le piège de Saint-Quentin, victime de la maladresse de ses meneurs : 9 points à 3/11 pour Eïto, pris en grippe par Pierre-Ratte, et 9 points, également, à 2/7 pour le Slovène, complet par ailleurs (7 rebonds et 9 passes décisives). Les gros shoots pour revenir à hauteur du SQBB ne sont pas tombés dedans et les Axonais se sont tirés d’affaire (75-70). Un succès étriqué qui offre un bilan positif aux coéquipiers de Lucas Boucaud (8 points et 6 passes décisives). Et qui constitue surtout une excellente manière de bonifier l’exploit décroché contre l’ASVEL ! Avec 16 unités à son compteur personnel, Nate Johnson a terminé meilleur marqueur du soir.

Le Mans se rassure…

Toujours sur une jambe dans la raquette (Nakye Sanders encore absent, 0 point pour Dan Akin), forçant Paul Lacombe à aller capter… 15 rebonds, la SIG Strasbourg a couru derrière Le Mans pendant pratiquement l’intégralité de la rencontre. Sauf que l’exploit n’a pas été si loin pour les Alsaciens, un temps dans les cordes (62-50, 29e minute), mais revenus à seulement deux petits points (80-78) à 20 secondes du buzzer final grâce à un système parfait dessiné par Massimo Cancellieri et conclu par un tir longue distance de Phil Booth (19 points). Mais le mal était déjà fait pour la SIG, incapable de stopper plus tôt les arrières sarthois Abdoulaye Ndoye (20 points à 9/16 et 9 rebonds) – DeVante Jones (23 points à 7/12 en 22 minutes), malheureuse au jeu des lancers-francs dans les derniers instants. Entre deux équipes convalescentes, c’est le MSB qui l’emporte (86-78) et rééquilibre son bilan.

… Dijon aussi

Le soulagement des Dijonnais après leur victoire (photo : FOXAEP)

Le Portel vainqueur plus tôt dans la soirée, Gravelines-Dunkerque se retrouve désormais seul dernier, en attendant le déplacement des Metropolitans 92 dimanche à Paris. Et pour cause, le BCM n’a pas réussi à inverser la tendance à Dijon, subissant un sixième revers d’affilée au sein de l’ancienne salle préférée de Laurent Legname. Pourtant revenus à huit points dans le quatrième quart-temps (70-62, 32e minute) après avoir navigué à -15 pendant l’ensemble du match, les Nordistes ont fini par complètement exploser dans le money-time, encaissant finalement sa plus lourde défaite de la saison (90-69), la première au-dessus de la barre des 10 points. Toujours privée de Vitalis Chikoko, en congé paternité, la JDA a pu compter sur un excellent Cameron Hunt, auteur de 22 points à 8/11. Côté maritime, conformément à ce que le club avait annoncé en fin de semaine, Thomas Cornely, en instance de départ, était toujours présent dans l’effectif et a même eu droit à son plus gros temps de jeu avec 26 minutes (5 points et 4 rebonds). Mais les Gravelinois s’enfoncent progressivement dans la crise…

Les résultats de la 6e journée de Betclic ÉLITE :

  • Le Portel – Roanne : 91-76
  • Bourg-en-Bresse – Nanterre : 85-67
  • Dijon – Gravelines-Dunkerque : 90-69
  • Saint-Quentin – Chalon-sur-Saône : 75-70
  • Le Mans – Strasbourg : 86-78
  • Limoges – Blois : samedi à 21h
  • ASVEL – Nancy : dimanche à 14h30
  • Cholet – Monaco : dimanche à 16h30
  • Paris – Metropolitans 92 : dimanche à 19h

 

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion