Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

L’ASVEL s’incline d’un rien à Valence

A quelques centimètres près, l’ASVEL gagnait son premier match de la saison 2020/21 de l’EuroLeague. Le 3-points d’Amine Noua n’est passé loin. Mais il a rebondi sur le cercle et n’est pas rentré, laissant à Valence la victoire finale (65-63). 

Mieux entrés dans la rencontre, en s’appuyant sur Moustapha Fall, les joueurs de T.J. Parker ont ensuite fait le yoyo toute la rencontre. Les locaux se sont échappés (18-11 après 8 minutes, 37-25 à la 18e) puis ils sont revenus (18-17 après 10 minutes, 37-33 à la pause). Et ainsi de suite. Sur un nouveau panier intérieur de Moustapha Fall (14 points à 5/7 aux tirs, 3 rebonds et 4 fautes provoquées pour 18 d’évaluation en 23 minutes), ils sont passés devant en milieu de troisième quart-temps (41-43). Mais alors que leur défense était très efficace, ils ne sont pas parvenus à rester devant, à cause notamment de la maladresse d’Allerik Freeman (5 points à 2/7 aux tirs et 4 balles perdues pour -6 d’évaluation en 18 minutes) et des balles perdues de Norris Cole (11 points à 4/13, 6 passes décisives, 6 balles perdues et 8 fautes provoquées pour 11 d’évaluation en 31 minutes), mais aussi de l’impact de Derrick Williams (15 points à 6/8 et 5 rebonds pour 18 d’évaluation en 23 minutes) côté Valencien.

Un retour dans le money-time

Alors que le match semblait définitivement basculer en faveur des locaux sur l’ultime période (60-53), la défense efficace des Français avec des changements en défense sur tous les écrans et la réussite d’Amine Noua (7 points à 3/6, 8 rebonds et 2 passes décisives pour 13 d’évaluation en 21 minutes) et Paul Lacombe (6 points à 2/3 et 4 passes décisives pour 9 d’évaluation en 19 minutes) les ont ramené à égalité dans le money-time. Seulement Norris Cole s’est fait enrhumer par Sam Van Rossom sur l’avant-dernière action et l’ultime tir d’Amine Noua a ricoché sur le cercle.

Si l’ASVEL a manqué de régularité sur cette rencontre, d’efficacité offensive et notamment d’adresse à 3-points en deuxième mi-temps (3/20 au final), sa défense et plus globalement sa première sortie en EuroLeague de la saison (+1 à l’évaluation collective), qui plus est à l’extérieur, s’est avérée plutôt satisfaisante. A confirmer !

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion