Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Coach de l’année en BCL, Tuomas Iisalo pourrait remplacer Will Weaver à Paris

Betclic ELITE - Auteur d'une saison historique avec Bonn en Allemagne et en Ligue des Champions (BCL), le Finlandais Tuomas Iisalo pourrait remplacer Will Weaver sur le banc du Paris Basketball en 2023-2024.
Coach de l’année en BCL, Tuomas Iisalo pourrait remplacer Will Weaver à Paris
Crédit photo : FIBA

Élu coach de la saison en Ligue des Champions (BCL), juste avant la finale de la compétition ce dimanche soir à Malaga, Tuomas Iisalo (40 ans) est un des coaches en vogue sur le Vieux Continent. A tel point que le Paris Basketball, en recherche d’un remplaçant pour Will Weaver, en aurait fait sa priorité. Cette information a été rapportée par Walla Sport et également entendu par la rédaction de BeBasket ces dernières semaines.

Joueur professionnel dans le championnat finlandais jusqu’en 2014, Tuomas Iisalo s’est ensuite reconverti comme coach à succès. C’est en dehors de son pays, en Allemagne déjà, qu’il a construit sa réputation, passant cinq saisons à la tête des Crailsheim Merlins. Au sein de ce club peu fortuné, qu’il a mené en première division, il a réalisé des prouesses au point d’être engagé par Bonn à l’été 2021. Sur les bords du Rhin, il a bâti un excellent collectif. Élu coach de la saison en BBL en 2021-2022, il a conservé son trophée après une saison aussi exceptionnelle sur la scène nationale (32 victoires et 2 défaites) que continentale (finaliste de la BCL).

Des performances qui ont attiré l’intérêt de plus gros projets, tel que celui de Paris. Avec bientôt la livraison de l’Arena Porte de la Chapelle et la potentielle intégration en EuroLeague dès la saison 2024-2025, Tuomas Iisalo rejoindrait un des projets les plus ambitieux du Vieux Continent.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion