Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Monaco torpille l’Élan Béarnais et rejoint le dernier carré

Toujours privée de Mike James, l’AS Monaco n’a pas fait de détail face à l’Élan Béarnais (78-98) à Trélazé en quart de finale de la Coupe de France. Les hommes de Sasa Obradovic se sont appuyés sur un duo Blossomgame - Diallo en forme pour disposer facilement de leurs adversaires du soir et rallier les demi-finales.
Monaco torpille l’Élan Béarnais et rejoint le dernier carré
Crédit photo : Tuan Nguyen

L’AS Monaco n’a pas tremblé ce samedi en quarts de finale de la Coupe de France. Les joueurs du Rocher ont sorti l’Élan Béarnais (98-79), tenants du titre, et rejoignent Strasbourg et Le Mans dans le dernier carré en attendant la dernière rencontre de la soirée entre ASVEL et Cholet.

A l’instar de Strasbourg face à Bourg et Le Mans contre Dijon, la partie a vite été dénuée de tout suspense. Si les Palois ont résisté durant les 15 premières minutes de la partie, ils se sont ensuite fait déborder par une Roca Team en mode rouleau compresseur. C.J. Williams (11 points, 3 rebonds et 2 passes décisives) a essayé de redonner de l’allant aux Béarnais, bien aidé par Darel Poirier (8 points et 3 rebonds) mais rien n’y faisait. Souvent limité à un temps de jeu réduit en EuroLeague, Jaron Blossomgame (20 points et 3 passes décisives) a brillé et a trouvé deux fois la cible derrière l’arc juste avant la pause. Les Monégasques menaient déjà de 10 unités (37-47, 20’).

Pau n’a pas tenu le rythme

Matthew Strazel AS Monaco 22-23
Matthew Strazel a parfaitement saisi sa chance en l’absence de Mike James. (Crédit photo : Tuan Nguyen)

Au retour des vestiaires, les hommes de Sasa Obradovic ont mis un nouveau coup d’accélérateur. Vitalys Chikoko ( écopait de sa troisième faute personnelle et l’Élan lâchait encore un peu plus prise malgré les efforts de Garett Sim (12 points, 9 passes décisives et 2 interceptions pour 21 d’évaluation). Le 17-3 des Monégasques dans le milieu du troisième acte mettait fin au suspense (44-68, 27’). Elie Okobo, dans le sillage de sa nouvelle superbe performance en EuroLeague, continuait dans ses oeuvre (11 points, 2 rebonds, 6 passes décisives  tandis que Matthew Strazel (13 points à 2/3 à 3-points et 4 passes décisives pour 15 d’évaluation) sortait de sa boîte à la mène en l’absence de Mike James tout comme Alpha Diallo (16 points et 6 rebonds) prolifique. Si les trois paniers primés de Landing Sané (11 points à 3/6 à 3-points) avaient redonné de l’espoir à l’EBPLO à quelques minutes de la fin, Monaco a encore une fois coupé court pour filer tout droit en demi-finales et prendre une revanche sur la saison dernière.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion