Philippe Namyst reste à Saint-Vallier, tout comme Tortosa, Thomas et Ateba

Malgré une défaite face à Nantes Hermine Basket lors de la 34e et dernière journée de la saison régulière, le Saint-Vallier Basket Drôme a réussi à se maintenir en Pro B grâce à un point-average favorable avec les autres équipes au bilan de 14 victoires et 20 défaites. C’est donc un objectif réussi pour le club qui faisait cette saison son retour en Pro B, 7 ans après être redescendu en Nationale 1. Et maintenant que la première saison est passée et que l’avenir est assurée, il est temps de reconstruire son effectif pour la saison 2022-2023.

En premier lieu, le coach Philippe Namyst (54 ans) et son assistant Jérôme Grecksch (42 ans) resteront à la tête de l’effectif. Arrivé à l’été 2020, le tacticien nordiste est celui qui a réussi à faire remonter le club en Pro B – après avoir déjà réussi avec Lille (2009) et Orchies (2013). Pour sa deuxième saison, il a maintenu le club en deuxième division avec un bilan plus que respectable. Le club valloirien continue donc de lui faire confiance et va respecter le contrat en le laissant à la tête de l’équipe.

Du côté des joueurs, le capitaine Vincent Ateba (1,95 m, 36 ans) prolonge pour une 7e saison sur les bords du Rhône. Malgré des statistiques en baisse, l’ailier a réussi à se réadapter à la Pro B après avoir connu cet échelon avec Saint-Chamond (2015-2016), Denain (2012-2013) et Orléans (2004-2005). Cette saison, il valait encore 5,2 points à 37,5% de réussite aux tirs, 2,2 rebonds et 1,1 passe décisive en 19 minutes. Il restera donc la voix de l’équipe une saison de plus, aux côtés de Florent Tortosa (1,98 m, 32 ans) et Alexis Thomas (2,08 m, 27 ans). Tout deux arrivés à l’intersaison 2020, les deux joueurs avaient signé pour 3 ans et ils vont donc respecter leur contrat. Pour sa première saison en Pro B, après avoir été formé entre Le Mans et Nancy avant de partir en NM1 avec le GET Vosges (2016-2018) puis Tarbes-Lourdes (2018-2020), Alexis Thomas a montré un niveau intéressant cette saison avec 5,9 points à 49% de réussite aux tirs et 3,3 rebonds de moyenne en 15 minutes. Concernant Florent Tortosa, il va vivre sa 6e saison en cumulée avec le SVBD après y être passé de 2010 à 2013. Joueur reconnu de Pro B avec ses différentes expériences entre Châlons-Reims (2013-2014), Blois (2016-2017), Lille (2017-2019) et Evreux (2019-2020), il valait cette saison 7,8 points à 45,9% de réussite aux tirs, 2,8 rebonds et 1,9 passe décisive en 20 minutes.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires