Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

31 mois après, Lamine Kanté refait surface en Nationale 3

Inactif depuis la saison 2019/20, Lamine Kanté reprend du service en NM3. L'ancien ailier de Poitiers a dit oui à l'ESCA Londaise.
Crédit photo : Gérard Héloïse

Son dernier match officiel remonte au 14 février 2020, à une époque où un mystérieux virus échappé de Chine commençait à se propager aux quatre coins de la planète… Alors sous les couleurs de La Rochelle, il avait marqué 13 points sur le parquet de Bordeaux (71-73). Mais depuis, malgré une signature au GET Vosges l’été suivant, Lamine Kanté (2,00 m, 35 ans) n’avait plus été aperçu sur un parquet français. Jusqu’à ce mois de septembre 2022, avec deux apparitions à Vaulx-en-Velin (7 points) et contre Terres Froides (9 points).

Lamine Kanté en 2012/13, avec le PB86, son club de cœur (photo : Sébastien Meunier)

Désormais installé à Bormes-les-Mimosas, l’ailier francilien a repris du service en Nationale 3. Il défend désormais les couleurs de l’ESCA Londaise Basket, le club de la commune de La Londe-les-Maures (Var).

Parfois fantasque sur les bords, le vainqueur du Trophée du Futur 2005 (avec Le Mans) a connu une carrière professionnelle scindée en deux parties. D’abord une première où il fut l’un des membres prépondérants de la formidable ascension à Poitiers, champion de France Pro B en 2009. Puis une deuxième beaucoup plus instable, marquée par de nombreux retours au PB86, trois en tout (dont une saison à 11,3 points de moyenne en Pro A en 2012/13), deux apparitions furtives en EuroLeague (en 2014 avec Limoges), un trophée (Leaders Cup 2016 avec Monaco), une belle aventure collective avec Saint-Quentin (montée en Pro B en 2009) mais aussi quelques choix discutables. De quoi le laisser avec de nombreux regrets, comme celui d’avoir quitté précipitamment Cholet en 2014 « par impatience », mais il restera, au moins, à jamais au sein du Hall of Fame pictavien.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion