Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

« Beaucoup de tactique, pas que du physique » : Victor Wembanyama décrypte Nikola Jokić

Battus par les Denver Nuggets vendredi à Austin, les San Antonio Spurs ont dû mal à rivaliser face aux champions NBA en titre. Victor Wembanyama a été bousculé par Nikola Jokić (31 points), double MVP en 2021 et 2022. L'intérieur serbe a terminé avec 31 points à 13/19 aux tirs, 7 rebonds et 5 passes en 31 minutes de jeu.
Crédit photo : Lilian Bordron

Victor Wembanyama a livré une prestation inégale contre les Denver Nuggets, vendredi soir (117-106). Pour le premier des deux matchs délocalisés des Spurs à Austin – à une heure de l’Alamo City -, le pivot français a terminé la rencontre à 17 points à 4/12 aux tirs, 9 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et trois contres en 33 minutes de jeu.

« Vous ne pouvez pas égaler le niveau de talent que Denver a actuellement avec cette jeune équipe. Mais vous voyez ce qu’il faut, de la cohérence », a souligné coach Pop en conférence de presse. « Et nous avons fait les efforts. Je suis juste fier de la façon dont les gars ont joué. » Revenus à quatre points dans le troisième acte après avoir compté 21 points de retard à la fin du premier quart-temps, les Spurs ont toutefois été trop dispendieux. Les Texans ont offert 27 points à Denver sur leurs 16 pertes de balle.

« Il y a beaucoup de joueurs qui sont impossibles à contenir à 100% »

Double MVP de la NBA (2021 et 2022), Nikola Jokić a largement dominé les débats dans la peinture avec 31 points à 13/19 aux tirs, 7 rebonds et 5 passes décisives en 31 minutes de jeu. « Je pense que j’ai commis quelques erreurs à cet égard », a reconnu le natif du Chesnay, meilleur contreur de la NBA. « Mais ils n’ont pas reculé. Ils n’ont pas eu peur de me défier sous le panier. Aujourd’hui, ça a marché. C’est là que l’on voit une équipe expérimentée. Ils essaient de nous faire mal dans tous les domaines où ils le peuvent. » 

Wemby complète : « Dans le basket d’aujourd’hui, il y a beaucoup de joueurs qui sont impossibles à contenir à 100%. J’ai besoin de me renforcer comme j’ai besoin de m’améliorer dans tous les aspects du jeu. […] Contre lui, c’est beaucoup de tactique, pas seulement du physique, il y a beaucoup d’observations, aussi. » Les Spurs ont maintenant rendez-vous avec les Brooklyn Nets, dimanche soir (minuit), toujours au Moody Center d’Austin.

Nikola Jokic a pris le dessus sur Victor Wembanyama. (Photo : Lilian Bordron)

 

Victor Wembanyama avec Tim Duncan

Malgré une soirée en demi-teinte, Victor Wembanyama a passé la barre symbolique des 200 contres cette saison en NBA. C’est seulement la deuxième fois qu’un rookie réalise cette performance depuis un certain Tim Ducan en 1997-1998 avec les Spurs.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
valas87
Tiens ! Jokic est un jeune français de 20 ans !!😂
Répondre
(0) J'aime