Cyrille Eliezer-Vanerot à l’heure de l’émancipation au Portel ?

Cyrille Eliezer-Vanerot (2,02 m, 22 ans) quitte la région parisienne. Après y avoir joué en équipe de jeunes, au Centre Fédéral puis au Paris-Levallois et enfin à Levallois, ce poste 3/4 longtemps leader de la génération française née en 1996 change de région. Il vient de signer à l’ESSM Le Portel qui a trouvé là sa deuxième recrue après Antonio Ballard.

Victime d’une fracture du 5e métatarse du pied droit en préparation l’été dernier, le natif de Châtenay-Malabry dans les Hauts-de-Seine a manqué la première partie de saison (17 matchs ratés) et a peiné à trouver son rythme et sa place dans l’effectif des Metropolitans cette saison, finissant avec les plus petites statistiques (3,6 points à 39,2% de réussite aux tirs, 1,9 rebond et 0,4 passe décisive pour 3,4 d’évaluation en 13 minutes) de sa jeune carrière professionnelle (trois saisons).

A bientôt 23 ans, il cherche à se relancer et il pourrait épouser un rôle plus important à l’ESSM qui jouera ni plus ni moins que le maintien. Potentiellement très fort défensivement, capable de mettre dedans de loin (36,5% à 3-points en 2017/18), il présente un profil intéressant pour une équipe de bas de tableau à la recherche d’un joueur formé localement d’impact.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires