Djoko Salic en plus de Louis Marnette à La Rochelle

Crédit photo : Rogaska Borut / Fajs

Le Stade Rochelais, le club de La Rochelle, a officialisé l'arrivée de Louis Marnette mais aussi celle d'un nouveau pivot, le Serbo-Bosnien Djoko Salic.

Le Stade Rochelais a officialisé la signature de deux joueurs ce mercredi, deux jours après celle de Robert Turner III. Comme annoncé, l’arrière Louis Marnette (1,91 m, 21 ans) reprend du service à La Rochelle après avoir du être opéré du cœur. Il remplace un autre arrière shooteur, Arnauld Thinon, qui est blessé.

« Louis est un jeune joueur talentueux, gros shooteur, qui a fait ses preuves en Pro B pendant deux saisons à Souffel, et qui était en Betclic ÉLITE l’an dernier, rappelle son nouveau coach Julien Cortey. Suite à un petit problème de santé, il a été éloigné des terrains en ce début de saison. Ça reste un gros potentiel français, qui viendra pallier l’absence d’Arnauld (Thinon). On l’a choisi pour la qualité principale d’Arnauld, mettre des gros shoots. Il vient ici pour se relancer et repartir après une saison délicate au plus haut niveau. C’est un vrai attaquant, capable de se créer son tir et de mettre des shoots importants, mais il a aussi une grosse qualité de passe autour du pick and roll. C’est un joueur en devenir qu’on espère relancer car il ira plus haut dans les années futures ! »

Djoko Salic, un roc dans la raquette rochelaise

Avec l’arrivée de Robert Turner III, un joueur américain, le Stade Rochelais ne pouvait plus aligner son compatriote Keith Wright en même temps. Seulement son départ signifiait que l’effectif allait manquer d’un poste 5. Du coup, le directeur Aymeric Jeanneau et le staff se sont mis en quête d’un pivot avec un passeport. Ils ont mis la main sur Djoko Salic (2,10 m, 27 ans), qui possède les nationalités serbe et bosnienne. Formé au Partizan Belgrade, où il jouait encore en 2017-2018 (7 points de moyenne en Ligue adriatique), il s’est depuis expatrié en Slovénie (Helios Suns), Pologne (Szczecin), Ukraine (Tcherkassy) et Lituanie (Prienai). Mais après avoir perdu 13 matches sur 13 sur ce début de saison en Lituanie (9,5 points à 44,6% de réussite aux tirs et 4,3 rebonds en 19 minutes de moyenne), ce joueur dans la pure tradition des intérieurs yougoslaves (plus à l’aise au sol qu’en l’air, doté de bonnes mains, d’un tir fiable et d’un QI basket) va découvrir le championnat de France.

« Djoko est un joueur de grande taille, plutôt au sol, avec de très bons fondamentaux et une formation de l’Est, décrit Julien Cortey. Il a de très bonnes mains, un bon QI basket et un shoot fiable à 4-5 mètres et peut s’écarter à longue distance pour étirer les défenses. Il est imposant, capable de jouer dans la raquette et proche du cercle. Ça va être un point de fixation intéressant. Son gabarit de 2m10 va être vraiment important dans mon système défensif. C’est un joueur d’équipe qui va bien se fondre dans le collectif et qui joue très bien avec et sans ballon.« 

Avec ces deux arrivées, le Stade Rochelais, qui a remporté 4 matches pour finir l’année 2022 et ainsi revenir à la 12e place avec 5 victoires en 13 rencontres, dispose d’un groupe complet avec 10 joueurs professionnels.

  • Poste 1 : Javon Masters (cotonou)
  • 1/2 : Matthieu Robin
  • 2/1 : Gaëtan Clerc
  • 2/1/3 : Robert Turner III (extracommunautaire)
  • 2 : Louis Marnette
  • 3/4 : Victor Diallo
  • 4/3 : Jérôme Sanchez
  • 5/4 : Alexis Tanghe
  • 5 : Djoko Salic (bosman) et Ruphin Kayembe (cotonou) et Mouhamed Thiam (espoir)

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires