Double champion de France Pro B, Drissa Ballo signe en NM2

Crédit photo : Laurent Peigue

Très discret l'an dernier avec Andrézieux-Bouthéon, Drissa Ballo découvre désormais la quatrième division avec Furdenheim.

Il y a encore trois ans, Drissa Ballo appartenait à une équipe de Betclic ÉLITE. Mais sa mise au placard immédiate à Le Portel était un signe du déclin à venir. Désormais, l’international malien officie en Nationale 2, sous les couleurs de Furdenheim. La faute à une dernière saison catastrophique en NM1 où, plombé par les blessures, il a tout juste atteint la barre du 1 point de moyenne. Pourtant, après avoir quitté l’ESSM, le néo-alsacien avait signé un passage très intéressant à Lorient (7 points à 56% et 5,2 rebonds en 2019/20).

Formé à la JDA Dijon, Drissa Ballo a d’abord commencé par passer quatre saisons en Pro B, y remportant à deux reprises le titre de champion de France (avec Hyères-Toulon en 2016, puis Blois en 2018), avant de vivre quatre années d’affilée en NM1. Le voici désormais depuis trois rencontres à la découverte de l’étage inférieur, avec une pointe à 10 unités contre Joeuf-Homécourt (5,7 points de moyenne en trois matchs).

Réputé pour son physique et son sens du rebond depuis ses premiers pas dans le monde professionnel, Drissa Ballo a vécu une carrière marquée par l’instabilité. Avec deux saisons d’affilée à Andrézieux-Bouthéon, l’été 2021 reste encore le seul moment où il n’a pas eu à déménager. On pourra également citer le tournant raté du GET Vosges en mars 2019, lorsqu’il s’est gravement blessé au genou cinq minutes après sa découverte de la Nationale 1, comme l’une des raisons de son déclassement.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires