Fabrice Lefrançois content de l’évolution de certains de ses joueurs français

Si la saison collective de l’ALM Evreux ne s’est pas passée comme prévue (13e) dû notamment à une cascade de blessures tout au long de la saison, Fabrice Lefrançois expliquait en conférence de presse d’après-match vendredi dernier, avoir pris du plaisir à faire évoluer des joueurs français au cours de ses deux dernières années :

« J’ai pris plaisir aussi à faire évoluer certains français, à ce qu’ils explosent ou reprennent confiance. Steeve (Ho You Fat) est revenu à Evreux car il n’était pas dans une période dominante dans sa carrière. Il est redevenu dominant tout en ayant eu beaucoup de responsabilités. Théo (Leon) explose tout simplement. Je pense que sa carrière est véritablement lancée. C’est un capitaine courage avec un coeur énorme. Et pareil pour Damien (Bouquet) dans l’évolution. Qui l’année dernière aurait pu me dire qu’il réaliserait une telle saison ? Il a un gros Q.I. basket, il a un vrai physique, il peut défendre. S’il arrive à être régulier dans sa prise de responsabilité à 3 points, ça va être compliqué de l’arrêter. On lui a donné des responsabilités qu’il a assumé. Ça reste perfectible c’est sûr, mais déjà c’est top. »

Avec 12 et 14,6 d’évaluation, Théo Leon et Damien Bouquet réalisent (de loin) leur meilleure saison à titre individuel pendant que Steeve Ho You Fat égale la meilleure évaluation (16,3) de sa carrière, déjà réalisée à Evreux. Un trio JFL à coup sûr déjà courtisé par des équipes plus huppées. 

À Evreux,

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires