Fin d’expérience frustrante au CSP pour Grismay Paumier, en partance pour Champagne Basket

Sans le savoir à l’époque, Grismay Paumier (2,04 m, 33 ans) a donc disputé son dernier match avec le Limoges CSP le 17 mai dernier contre l’ASVEL. Depuis, le Cubain est devenu le papa d’un deuxième enfant et la nouvelle législation l’a empêché de prendre part à la série de playoffs contre la JDA Dijon. Venu en Bourgogne par ses propres moyens ce vendredi, l’intérieur limougeaud a assisté, impuissant, à la nouvelle défaite des siens, scellant ainsi la fin de son aventure avec le Cercle Saint-Pierre.

Car l’ancien pivot de Saint-Chamond sait qu’il va quitter Limoges cet été, pour retourner en Pro B. Selon nos informations, il s’est engagé pour deux saisons avec le Champagne Basket, tout juste relégué dans l’antichambre. Un choix humain avant-tout puisqu’il va pouvoir se rapprocher de sa femme, nordiste. C’est une prise de choix pour le club marnais tant Paumier, après une année d’adaptation, s’est imposé comme une vraie force dans les raquettes de Betclic ÉLITE (8,1 points à 67% et 4,4 rebonds pour 11,2 d’évaluation en 22 minutes de moyenne).

Surtout, l’Élan Chalon ou Boulazac ayant encore prouvé cette saison qu’il fallait mieux maîtriser les spécificités de la Pro B au moment d’une relégation, il connaît parfaitement le championnat grâce à ses cinq saisons avec le SCBVG et Boulogne-sur-Mer. Avant de s’envoler pour Limoges, l’ex-Berckois faisait même partie des meilleurs intérieurs de seconde division avec 12,3 points, 7 rebonds et 2 passes décisives de moyenne. Apprécié humainement partout où il est passé, Grismay Paumier est à la tête de l’un des parcours de vie les plus remarquables du basket français, d’une fuite du régime cubain à ses 150€ mensuels pour survivre en Espagne, qu’il nous avait longuement conté lors du printemps 2020.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires