Giovan Oniangue « déçu et en même temps fier » de la saison de l’Elan béarnais

Jeudi soir, l’Elan béarnais a cru en ses chances de match 5 lorsque Brandon Jefferson (34 points à 9/18 aux tirs et 5 passes décisives) s’est retrouvé avec le tir de la gagne à 5 secondes de la fin. Finalement, le petit arrière a manqué la cible et les Béarnais se sont finalements inclinés 85 à 83 face à l’AS Monaco. Eric Bartecheky, coach de Pau-Lacq-Orthez, qui avait à coeur de tout donner avant la rencontre, est fier de la fin de saison :

« On était dans le match donc on se disait qu’on pouvait encore passer devant et on a même eu le shoot de la gagne à la fin. Même si nous on était dans le match, on a ressenti cette remontée, cette énergie qui venait des tribunes, ce scénario de fou. Quelque part, on est déçu de s’arrêter là mais c’est bien aussi de finir comme ça plutôt que de finir à -20 avec une dominationn de l’adversaire. C’est très positif de finir comme ça. »

Clap de fin d’une saison plus que réussie pour l’EBPLO qui a terminé la saison régulière à la 6e place avec un bilan positif de 19 victoires et 15 défaites. Mais la plus grande des récompenses reste la victoire en Coupe de France, son premier trophée depuis 2007. Malgré la défaite, le groupe reste donc très fier de son parcours et veut retenir le positif.

« (Je suis) Déçu et en même temps fier, avouait l’ailier Giovan Oniangue. Déçu parce qu’on a vu qu’on pouvait rivaliser avec les grands et on se trouve à 2 points d’un match 5, et de pouvoir aller titiller les Monégasques à Monaco. Mais en même temps fier de ce qu’on a fait et du parcours qu’on a eu. Je pense qu’on a fait une belle saison malgré les hauts et les bas, et je pense que c’est ça qu’on doit retenir ce soir. »

 

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires