Jordi Bertomeu ne sera plus le PDG de l’EuroLeague

Une réunion entre les 11 clubs actionnaires de l’EuroLeague a eu lieu ce mercredi. Celle-ci avait pour but de désigner le futur président de l’institution, Jordi Bertomeu n’étant plus désiré à la tête de la ligue. Un vote avait en effet eu lieu quelques mois auparavant et 6 clubs sur 11 avaient décidé de se séparer de l’homme d’affaires catalan. Le président et directeur d’Euroleague Commercial Assets SA (ECA) était à la tête de l’EuroLeague depuis 2000 et quittera son poste le 30 juin prochain. Il gardera tout de même un rôle de consultant étant donné que 5 clubs souhaitaient continuer avec lui, explique EuroHoops. Son successeur n’est pas encore connu, mais le nom de Dejan Bodiroga, ancien basketteur serbe bien connu de l’EuroLeague pour avoir remporté 3 fois la compétition, est mentionné dans diverses rumeurs. Ce changement de direction va dans le sens de l’EuroLeague de vouloir conclure un accord avec la FIBA et la NBA, pour faire progresser l’ensemble du basket européen à court terme.

D’autres sujets ont également été abordés durant cette réunion comme le sort des clubs russes, exclues des dernières compétitions après le début du conflit en Ukraine. Si le CSKA Moscou a demandé à participer à la saison 2022-2023, cela semble impossible si la guerre persiste. Cela ferait donc 3 places vacantes en EuroLeague. En plus du promu qu’est la Virtus Bologne, deux invitations seront décernées. Le club espagnole de Valence ainsi que le perdant de la finale de la Ligue adriatique, le championnat de l’ex-Yougoslavie, l’Etoile Rouge de Belgrade ou le Partizan, sont les favoris. Mais rien est encore tranché.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires