Kevin Durant se lâche sur l’équipe de France, Evan Fournier et… Guerschon Yabusele !

Invité par Eddie Gonzalez pour la chaîne Boardroom, la superstar des Brooklyn Nets (NBA) Kevin Durant en a profité pour évoquer ses prises de bec régulières avec Evan Fournier. Visiblement toujours marqué par la défaite en ouverture des JO contre l’équipe de France (76-83) et sa contre-performance (10 points à 4/12), le triple champion olympique a livré quelques ressorts de sa sompteueuse prestation en finale (29 points à 9/18) : une sorte d’admiration-détestation pour les Bleus. Avec également une balle perdue pour Guerschon Yabusele qui, pour le coup, n’avait pas demandé grand chose.

« J’ai dit à Evan Fournier qu’il était un mini. J’ai quelque chose contre cette équipe de France. Ils nous ont battus aux Jeux olympiques et je n’aime aucun d’entre eux, même si je les respecte. Ce sont de très bon gars et si je les vois en dehors du terrain, je les prends dans mes bras. Mais ça fait partie de ces équipes et de ces joueurs que je n’aime pas, tout simplement. C’est comme Guerschon Yabusele, il jouait en NBA, je ne sais pas où il est aujourd’hui, je ne l’aime pas. J’ai juste envie de le battre et de le faire avec la manière, à chaque fois. Juste parce qu’ils nous ont battus aux Jeux Olympiques. Je crois que cet état d’esprit est ressorti l’autre jour contre Evan Fournier. Evan joue avec beaucoup de swag et les jours où il met ses shoots, il peut devenir agaçant tellement il est swag. J’ai toujours aimé son jeu, mais quand je joue contre lui, j’ai juste envie de le battre et de lui botter le cul. C’est une forme de respect, il a gravi les échelons. Quand il rentre ses tirs, ça peut vite devenir difficile. »

Des déclarations qui montrent à quel point l’un des meilleurs joueurs du monde (peut-être même LE meilleur, surtout dans le contexte FIBA) considère l’équipe de France : comme un rival. Un vrai signe de respect. Rendez-vous en finale en 2024 ?

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires