La SIG Strasbourg souffre mais s’impose en BCL

Malgré 19 points d’avance, la SIG Strasbourg a du passer par des prolongations pour s’imposer face à Szombathely, 98-86. Jean-Baptiste Maille (16 points, 4 rebonds et 5 passes décisives) et Kameron Taylor (18 points, 7 rebonds) se sont montrés précieux côté alsacien pour signer une importante victoire en Ligue de Champions (BCL).

Malgré les absences de Jaromir Bohacik et Yannis Morin, la SIG Strasbourg a très bien entamé la rencontre. Elle a rapidement mené 6-0 puis 8-2 (3e), avec DeAndre Lansdowne et Kam Taylor en chefs de file. Peu à peu, cette avance initiale a fondu et Szombathely est revenu dans la partie (13-12). Gaylor Curier a ravivé le Rhénus grâce à deux primés, forçant le coach visiteur à poser un temps-mort (19-12, 8e). Pas de quoi stopper les Alsaciens qui ont bonifié encore leur avance après 10 minutes (24-16).

55% à 3-points à la pause

Globalement appliqués et impliqués en défense, la SIG Strasbourg n’a pas relâché la pression offensivement (32-20, 13e). Szombathely était en souffrance, la faute en grande partie au 9/15 des Strasbourgeois après 15 minutes, mais aussi des 7 points sur deuxième chance déjà inscrits (37-22). Cette avance, les Alsaciens l’a (presque) tenue jusqu’à la pause, Zoltan Perl bénéficiant de trois lancers juste avant de rentrer aux vestiaires (49-36).

La deuxième mi-temps a été entamée sur le même rythme par la SIG Strasbourg. 10-5 après 4 minutes et l’écart a grimpé à 16 points entre les deux équipes. Strasbourg a bien contrôlé son match et mis l’agressivité nécessaire pour ne pas laisser les Hongrois espérer. Pourtant, après un 10-0, les visiteurs ont relancé les débats au Rhénus (70-62, 30e). Une avance qui a fondu ; +8 et bientôt seulement +5 et +3 (72-69, 33e). Tout était à refaire pour la SIG Strasbourg. Zoltan Perl a continué sa moisson et pour la première fois de la soirée, les Hongrois menaient au score. En transition, Taylor a replacé les Alsaciens en tête (80-79, puis 82-79) mais Szombathely a égalisé et manqué, de peu, la balle de match, offrant aux spectateurs présents une prolongation. Jean-Baptiste Maille et Matt Mitchell ont d’entrée donné 5 points d’avance à des Strasbourgeois (89-82) qui ont repris le contrôle du match au meilleur des moments. Le Rhénus a respiré quand Taylor et Howard ont repoussé les visiteurs à -11 et la SIG Strasbourg s’est finalement imposé 98-86.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Avec 3 victoires en 5 matches, Strasbourg conserve toutes ses chances de qualification pour les playoffs de BCL. Ils suivront de près la rencontre entre Vilnius et Tenerife, tout en se rendant à Monaco pour y jouer en championnat ce mercredi.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires