L’Allemagne crucifie la Lituanie après deux prolongations

Crédit photo : FIBA

Après sa nouvelle défaite face à l'équipe de France, la Lituanie retrouvait l'Allemagne ce dimanche. Les hommes de Kazys Maksvytis se sont inclinés 107 à 109 après deux prolongations et sont toujours privés de victoire dans la compétition.

Après deux succès consécutifs, l’Allemagne retrouvait la Lituanie pour son troisième match de poule à Cologne. Crédités de deux défaites, les Lituaniens avaient à cœur d’empocher leur première victoire dans cet EuroBasket. Finalement, les hommes de Gordon Herbert ont eu le dernier mot après deux suffocantes prolongations. Dès le début de la rencontre, la Lituanie donnait le ton et ne laissait aucun panier facile aux Allemands, laissant paraître ce premier quart-temps comme un round d’observation, où Domantas Sabonis, Jonas Valanciunas, Dennis Schröder et Franz Wagner ont pris la température (19-19).

Valanciunas et Sabonis ont trouvé la bonne carburation

Dans le deuxième acte, la Lituanie va passer à la vitesse supérieure sous l’impulsion d’un bon Marius Grigonis, mais surtout de Jonas Valanciunas et Domantas Sabonis. De son côté Franz Wagner répondait aux Lituaniens en inscrivant 14 points dans le quart pour permettre à son équipe de rester dans le match et rentrer aux vestiaires avec une légère avance (41-45). Au retour sur le parquet, le show Franz Wagner continuait, mais le duo NBA lituanien composé de Jonas Valanciunas et Domantas Sabonis allait se mettre en route. Aux abonnés absents depuis le début de l’EuroBasket, les deux stars lituaniennes ont enfin trouvé la bonne carburation au sein de leur sélection afin de peser sur la rencontre et de finalement entamer le money-time avec seulement un petit point de retard (65-69).

Jonas Valanciunas
Malgré 34 points inscrits, Jonas Valanciunas n’a pas pu éviter la défaite de la Lituanie. (Photo : FIBA)

Wagner – Sabonis : à toi, à moi…

Portés par 5000 Lituaniens, Domantas Sabonis (13 points et 7 rebonds pour 16 d’évaluation) a fait le spectacle dans le money-time pour répondre à Franz Wagner (32 points, 8 rebonds, 2 passes décisives, 2 contres et 1 interception pour 36 d’évaluation) dans un duel qui sentait la poudre. Une poudre qu’à d’abord fait péter Franz Wagner à de multiples occasions dans la rencontre et qu’il a ensuite su faire fructifier pour se sublimer encore un peu plus, pour porter sa sélection jusque dans les derniers instants avant que Sabonis ne sorte pour cinq fautes. Une grande perte compensée par le très bon Jonas Valanciunas et la bonne activité de Ignas brazdeikis (12 points) pour envoyer l’Allemagne en prolongations (89-89).

Dans le money-time, Domantas Sabonis et Franz Wagner se sont rendus coup pour coup (Photo : FIBA).

Une prolongation qui a bien débuté pour la Lituanie avant que Dennis Schröder (25 points, 5 rebonds et 8 passes décisives pour 19 d’évaluation) ne vienne y mettre son grain de sel en inscrivant 5 des 7 points inscrits par l’Allemagne pour ramener son équipe à égalité (96-96) et disputer une seconde prolongation. Finalement, la Mannschaft aura eu raison des Lituaniens, qui malgré toutes les forces jetées dans la bataille et les 34 points de Jonas Valanciunas, n’ont pas su s’imposer, la faute notamment à un vilain 0/3 au tir en toute fin de partie.

Avec cette nouvelle victoire, l’Allemagne fonce tout droit vers les huitièmes de finale tandis que la Lituanie a déjà hypothéqué une bonne partie de ses chances de qualification avec cette énième déconvenue.

 

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

À Cologne,

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires