L’Allemagne évite le piège bosnien

Crédit photo : FIBA

Après sa victoire face à l'équipe de France, l'Allemagne retrouvait la Bosnie-Herzégovine pour ce second match de poule. Les hommes de Gordon Herbert se sont imposés 92 à 82 et continuent leur sans faute dans la compétition.

La Bosnie-Herzégovine a bien failli mettre la pagaille dans le groupe des Bleus. Face à l’Allemagne, Jusuf Nurkic et sa bande ont réalisé une grande première mi-temps avant de prendre totalement le bouillon dans le 3e et d’offrir un dernier money-time de folie. Finalement, ils se sont inclinés 92 à 82 face aux hommes de Gordie Herbert.

Si comme lors du premier match, Dzanan Musa a ouvert les hostilités et a porté son équipe, Jusuf Nurkic avait lui aussi décidé de porter les siens. Une entame qui a fait mal aux Allemands mais qui sont malgré tout restés au contact des Bosniens à l’issue du premier quart (18-20). Finalement, les pertes de belles successives de Thiemann et Giffey ont profité aux Bosniens, qui les ont sanctionnés (20-29, 13′). Et comme si cela ne suffisait pas, Nurkic continuait de maltraiter la raquette allemande en compagnie de Dzanan Musa (pour se donner une petite avance à la pause (42-47).

Un trou d’air après la mi-temps

Au retour sur le parquet, l’Allemagne a agressé la Bosnie et a repris la rencontre par un 11-0 à la suite d’une incroyable séquence. Peu en vue lors de la première mi-temps, le joueur d’Orlando Franz Wagner (18 points et 5 rebonds) est sorti de sa boite tout comme Johannes Thiemann (14 points et 5 rebonds). Jusuf Nurkic (17 points en première mi-temps et 21 points au total) étincelant jusque-là était quelque peu éteint.

Franz Wagner - EuroBasket
Franz Wagner et l’Allemagne ont donné un coup d’accélérateur dans le troisième quart-temps. (Photo : FIBA)

Et si les maux n’étaient pas déjà assez profonds pour les Bosniens, John Roberson loupait son shoot derrière l’arc et voyait un Dennis Schröder (18 points bien inspiré ce samedi, partir en contre-attaque et conclure (65-5528′). En fin de quart, l’Allemagne a continué son incroyable tour de force pour prendre douze points d’avance en infligeant un terrible 28-11 à leur adversaire sur le quart-temps (70-5830′).

Et soudain, la Bosnie a fait douter l’Allemagne…

Mal en point, la Bosnie continuait de subir les coups de canons allemands d’Andreas Obst (13 points) (70-58 puis 77-60) avant que Johannes Wohlfarth-Bottermann ne fasse lever les 18 000 personnes présentes à la Lanxess Arena avec une magnifique contre suivi d’un lay-up et d’un énième tir primé de Nils Giffey (82-6335′).

John Roberson - EuroBasket
John Roberson et la Bosnie ont fait tremblé l’Allemagne dans le 4e quart-temps. (Photo : FIBA)

La Bosnie était terrassée, mais soudain, le petit lutin bosnien et joueur de Strasbourg cette saison, John Roberson (13 points, 3 rebonds et 4 passes décisives pour 13 d’évaluation) s’est réveillée. Grâce à trois 3-points, il a ramené son équipe en un rien de temps et a fait trembler l’Allemagne (82-63 puis 82-7335′). Un 10-0 qui a eu le mérite de réveiller des Allemands, qui malgré leurs fulgurances du troisième quart-temps, ont tremblé. La Bosnie sera battue jusqu’au bout et les 30 points de Dzanan Musa n’y ont rien changé. Il ne fallait pas énerver les Allemands. La Lituanie est donc prévenue.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

À Cologne,

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires