Laurent Vila content du visage « retrouvé » de l’Elan Béarnais

Une courte victoire contre une équipe de Fos Provence très diminuée, un match peu réussi à Limoges et une défaite à domicile en Coupe de France contre l’Elan Chalon. Après avoir très bien terminé 2018, l’Elan Béarnais avait mal démarré 2019. Samedi soir, l’EBPLO a mis les points sur les i en s’imposant de 41 points contre la SIG Strasbourg (98-57). Une prestation aboutie avec un match plein de la part des cadres de l’équipe notamment.

« Je retiens avant tout la réaction de l’équipe et la qualité de notre jeu, a commenté après le match* l’entraîneur Laurent Vila. Je suis vraiment content de cette victoire. On a vu vraiment le visage de notre équipe et c’est ce qu’on a envie de voir tout le temps. Ce qui est plaisant, c’est de voir le travail défensif effectué avec notamment (Youssoupha) Fall qu’on a réussi à contenir pour la première fois depuis qu’on l’affrontre en championnat. On a bien joué aussi en attaque, le ballon a bien voyagé, c’est une prestation aboutie. On a gardé confiance en l’équipe. OK, on peut avoir des bas chez les joueurs mais on sait qu’on dispose d’une équipe qui veut faire des grandes choses. On a aussi une demande de remise en question, moi-même déjà et de la part des joueurs mais dans un coin de leur tête, ils savaient ce qu’ils étaient capables de faire. Il nous fallait du rythme et c’est ce cumul des matchs qui nous permet de l’avoir. Ce (samedi) soir on n’a pas vu de doute mais de l’engagement et des certitudes dans les actions des joueurs avec un collectif qui se remet en place. C’est très bien de relancer une dynamique positive. »

Avec 12 victoires en 18 matchs, l’EBPLO n’est plus qu’à une victoire du leader de Jeep ELITE, l’ASVEL, battue de son côté à Dijon.

*propos retranscris sur elan-bearnais.fr

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires