Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Le duo Yabusele – Poirier trop fort pour l’ASVEL

EuroLeague - Sans ses trois joueurs français majeurs, l'ASVEL n'a logiquement pas su inquiéter le Real Madrid. Forts du record de Guerschon Yabusele en carrière et de la nouvelle belle performance de Vincent Poirier, les champions d'Europe l'ont emporté 86-79.
Le duo Yabusele – Poirier trop fort pour l’ASVEL
Crédit photo : Sébastien Grasset

Sans ses trois joueurs majeurs, les trois pions français (Nando De Colo – Timothé Luwawu-Cabarrot – Joffrey Lauvergne) autour desquels l’ASVEL avait construit son équipe, on craignait une correction ce jeudi soir sur le parquet du Real Madrid, invaincu à domicile. Il n’en a rien été. Bien sûr, il n’y a pas eu d’exploit au bout, mais au moins, les Villeurbannais sont restés dignes, avec un score final presque flatteur (79-86).

« De la confiance pour la suite »

Car entendons-nous bien : l’ASVEL n’a jamais embêté le Real Madrid, qui n’a absolument pas tremblé de la soirée. Mais les hommes de Pierric Poupet ont proposé une prestation cohérente, derrière leur duo en forme du moment : 23 points à 9/15 et 7 passes décisives pour Paris Lee, 18 points à 6/9 et 6 rebonds pour Mike Scott. « Nous étions diminués mais on ne finit pas loin », relève l’ancien meneur d’Orléans sur SKWEEK. « Ce match va nous servir pour engranger de la confiance pour la suite. J’ai aimé la façon dont on a abordé ce match et dont on n’a jamais rien lâché. »

Un Yabusele record

Un temps reléguée à 18 longueurs (37-55, 24e minute), l’ASVEL s’est surtout heurtée à un duo français haut de gamme. Si Fabien Causeur est resté muet en 7 minutes de jeu, Vincent Poirier et Guerschon Yabusele ont dominé dans la raquette. Sans trop scorer (8 points), le premier cité, ancien protégé de Sacha Giffa à Levallois, a été incroyablement complet avec 21 d’évaluation (5 rebonds, 4 contres, 3 passes décisives et 1 interception). De son côté, le second a signé son record offensif en carrière EuroLeague avec 26 unités, un petit point devant sa référence précédente (25 contre le Maccabi Tel-Aviv en avril).

« C’était une belle soirée », sourit le champion de France 2021, avec l’ASVEL. « C’est toujours bien de marquer le coup contre son ancienne équipe. En sachant que je suis revenu de blessure il n’y a pas si longtemps, ça fait plaisir d’avoir la confiance de mes coéquipiers comme cela. » Le tout avec une très forte efficacité (7/9 aux tirs, 3 rebonds et 2 interceptions pour 33 d’évaluation en seulement 21 minutes), en ayant passé le plus clair de sa soirée au poste 5 avec l’absence d’Edy Tavares. Comme si l’équipe de France n’avait pas assez de pivots viables ces temps-ci…

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
djo8369
Match sans interêt ou l ASVEL a continué a faire de la figuration quelle déception de n être qu un "faire valoir" destiné a assurer une dernière place .Les supporters s éloignent de plus en plus j espère que le contrat avec LDLC est solide ????
Répondre
(0) J'aime
lefreezident
Ils n'ont pas été ridicule non plus, avec trois titulaire absent finir a -10 a Madrid ça va, même si en face ils ont joué avec le frein à main. Au complet en continuant de jouer avec cette envie, ils peuvent finir la tête haute.
Répondre
(0) J'aime
ioness
Attends, j'ai eu l'impression qu'il s'agissait d'un entrainement pour le Real ... ils ont jamais haussé leur intensité; et ils leur manquaient des joueurs majeurs aussi au Real ... perso Kahudi, Lighty je vois pas ce qu'ils apportent...
(0) J'aime
grotext
Bon courage pour faire un choix entre Lessort, Poirier et Yabusele en EDF ! Edwin Jackson surprenant qu’il arrive à tenir place et plutôt bien. Dommage pour l’ASVEL qui a bien tenu le coup, mais dès que Paris Lee sortait se reposer ils ont pris un éclat, accumulant les pertes de balle et erreur fatale. De Colo (ou un autre meneur de métier) a vraiment manqué
Répondre
(1) J'aime