Le prospect Mathias M’Madi veut quitter Chalon, l’Élan redouble de colère

Crédit photo : FIBA

Espoirs ÉLITE - Grand espoir de l’Élan Chalon, le prospect Mathias M’Madi souhaite quitter l'Elan Chalon afin de poursuivre sa formation aux Etats-Unis.

Après avoir vu Kyshawn George quitter le club pour poursuivre sa formation en NCAA, à l’Université de Miami, l’Élan Chalon s’apprête à perdre l’un de ses autres jeunes talents. Comme Quentin Diboundje (parti à Montverde) en 2020 puis le meneur suisse, Mathias M’Madi (1,94 m, 18 ans) souhaite franchir l’Atlantique. MVP de l’AfroBasket U18 en 2022 avec la sélection de Madagascar, le Toulonnais a impressionné lors de la Coupe du monde U19 en début d’été (24,1 points, 3,6 rebonds et 2,7 passes décisives par rencontre). Déjà suivi par de nombreux scouts étasuniens, au point de prendre part au Basketball Without Borders de Salt Lake City en février dernier, l’enfant de l’ASPTT Toulon a donc reçu des offres de nombreux programmes pré-universitaires. Le directeur général du club, Rémy Delpon, est revenu sur cette situation sur le site Internet du club. Il y fait part de sa colère mais également de son souhait de ne pas le libérer.

« Mathias nous a fait part de sa volonté d’aller aux États-Unis, un de plus Il y a urgence à trouver avec la Fédération Française et la FIBA une parade à cette exode massive. Il ne souhaite pas revenir au club, il a émis son souhait de terminer son cursus de formation aux États-Unis alors qu’il devait passer son bac cette année ! Le club ne valide pas ce départ alors qu’il lui reste encore 2 années de convention à honorer et se réserve la possibilité d’engager un recours.

Nous avions une configuration d’équipe au départ avec 9 joueurs professionnels confirmés, Vuk et Mathias Mmadi comme 11e joueur en rotation sur le poste de meneur de jeu. Mathias a réalisé de grosses performances individuelles au championnat du monde. Cest le 3e en 4 ans qui nous annonce quil veut partir aux États-Unis. Nous n’avons que les yeux pour pleurer, alors que les joueurs sont sous contrat ou sous convention. Cest extrêmement frustrant pour nous, Romain Chenaud, et pour les entraineurs qui font un boulot remarquable pendant 2-3 ans. Après Quentin Djiboundje, Kyshawn George, cest Mathias Mmadi…. »

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires