Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Les Bleus montent en puissance avant les JO : une troisième finale de Masters pour Paris !

3x3 - Après sa défaite à Utrecht en 2022 et son sacre à Wuxi en 2023, Paris a disputé la troisième finale de Masters de son histoire, finalement perdue face aux Lituaniens de Raudonvaris (14-19). De bon augure à deux mois des Jeux Olympiques.
Les Bleus montent en puissance avant les JO : une troisième finale de Masters pour Paris !

Une fois n’est pas coutume : Marseille a vibré pour Paris !

Crédit photo : FIBA

« Il n’y avait pas photo », a lâché le sélectionneur Karim Souchu en s’éloignant du terrain installé au cœur du Parc Chanot à Marseille, un spot de 3×3 autrement plus adapté que le triste cadre du Palais des Sports l’an dernier. L’entraîneur des Bleus faisait référence à la finale, tout juste perdue par Paris face aux Lituaniens de Raudonvaris, l’une de leurs bêtes noires (14-19).

Mais le bilan du week-end marseillais n’en reste pas moins positif. « Ultra positif », même, dira Paul Djoko. Deux semaines après la qualification de l’équipe de France pour les Jeux Olympiques, Paris a entretenu la flamme avec sa troisième finale sur le World Tour et deux matchs références sous le soleil phocéen : son entame face à Ub, les numéros un mondiaux terrassés en prolongation (16-14), et son quart de finale face à Amsterdam de Worthy de Jong (22-16), l’ancien boulonnais devenu une star mondiale du 3×3.

Il n’aura finalement manqué que la cerise mais le gâteau est déjà assez réjouissant en soi : porté par un immense Franck Seguela, auteur de 32 points (n°2 du tournoi au global), Paris s’est tout simplement offert le deuxième meilleur résultat de son histoire après sa victoire à Wuxi en novembre dernier.

Paul Djoko :
« On surfe sur la bonne vague de la qualification aux JO »

Paul, c’est une défaite logique en finale face à Raudonvaris…

On a manqué un peu de gaz. Ça se joue sur des détails, on échoue à cinq point. On ne fait pas un si mauvais match que ça mais ils mettent les tirs qu’on ne met pas. À ce niveau-là, ça ne pardonne pas. Il y a deux – trois collaborations où on n’est pas dedans. Je pense que la fatigue a un peu joué.

Le week-end est quand même réussi non ?

Bien sûr, le bilan est ultra positif. C’est notre premier tournoi officiel de la saison. On avait à cœur de bien revenir, en plus à la maison. Il y a peut-être un petit sentiment amer de se dire qu’on aurait pu faire un peu mieux sur la finale mais nous sommes satisfaits. Une deuxième place de Masters, c’est un bon résultat, il ne faut pas cracher dessus.

Deux semaines après votre qualification, c’est une première étape sur la route des Jeux Olympiques…

On surfe un peu sur la bonne vague de la qualification pour les Jeux Olympiques. Il faut maintenant que ça continue jusqu’à fin juillet et que l’on reste sur la meilleure dynamique possible pour ramener la médaille à la maison.

À Marseille,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
rix75
Le 3 x 3 c'est juste bon pour l'entrainement lorsqu'on arrive pas à être 10 .
Répondre
(0) J'aime
lagiggz
Sans aller jusque là je trouve ça brouillon et pas hyper spectaculaire (le manque des monstres physiques peut être ?)
Répondre
(0) J'aime