Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Les Boston Celtics décrochent leur 18e titre NBA

NBA - Les Boston Celtics ont remporté leur 18e titre NBA, leur premier depuis 2008, en dominant Dallas aisément lors du match 4 (106-88).
Les Boston Celtics décrochent leur 18e titre NBA

Boston a remporté le titre de champion NBA 2024

Crédit photo : DR

Le TD Garden était en liesse ce lundi 17 juin alors que les Boston Celtics ont triomphé des Dallas Mavericks 106-88 pour remporter les Finales NBA, concluant la série 4 victoires à 1. Ce titre marque le premier championnat pour les Celtics depuis 2008 et les place en tête des franchises les plus titrées de l’histoire de la ligue avec 18 couronnes, devançant leurs rivaux de toujours, les Los Angeles Lakers.

Un triomphe historique

L’équipe menée par Jayson Tatum et Jaylen Brown a montré une performance impressionnante tout au long de la saison et a finalement obtenu la récompense tant attendue. « Ça a été un long chemin, » a déclaré Tatum au micro d’ESPN, soulignant les efforts constants et la persévérance de l’équipe après les déceptions des saisons précédentes.

La consécration d’une génération

Ce titre est particulièrement significatif pour Tatum (26 ans) et Brown (27 ans), qui ont mené l’équipe à travers des hauts et des bas. Le coach Joe Mazzulla, à seulement 35 ans, est devenu le deuxième plus jeune entraîneur de l’histoire à remporter le titre, après Bill Russell.

Domination de Boston

Le match 5 a vu les Celtics prendre rapidement l’avantage, ne laissant aucune chance aux Mavericks malgré les 28 points et 12 rebonds de Luka Doncic. Tatum a été exceptionnel avec 31 points, bien soutenu par Brown qui en a ajouté 21 (à 7/23 aux tirs). La défense étouffante des Celtics a maintenu Dallas sous les 100 points pour la quatrième fois en cinq matchs.

Une victoire attendue

Les Celtics avaient été égalés par les Lakers en 2020 avec 17 titres. Cette 18e bannière, qui échappait à Boston depuis 2008, vient couronner un projet commencé en 2016 avec la Draft de Jaylen Brown, suivi de Jayson Tatum en 2017. Contrairement à la tendance des « Superteams », les Celtics ont bâti une équipe équilibrée et patiente.

La stratégie gagnante

Sous la direction de Mazzulla, l’équipe a intégré des joueurs clés comme Jrue Holiday, Kristaps Porzingis et le vétéran Al Horford, apportant l’expérience et la profondeur nécessaires pour triompher. Les ajustements subtils et la maturation des jeunes talents ont finalement porté leurs fruits.

Un parcours impressionnant

Avec une saison régulière marquée par 78% de victoires et seulement trois défaites en playoffs, les Celtics ont démontré une domination inégalée. Malgré des adversaires affaiblis par les blessures, Boston a su se montrer impitoyable et efficace, marquant leur retour au sommet de la NBA.

Un modèle de construction

Les Celtics ont montré qu’une approche patiente et réfléchie peut encore porter ses fruits dans une NBA souvent impatiente. Le parcours vers ce titre rappelle celui des Denver Nuggets, champions l’année précédente, et renforce l’idée qu’une construction méthodique peut mener au succès.

Les Mavs en difficulté

Dallas, bien que finaliste surprise, n’a pas su trouver la solution face à la puissance de Boston. Malgré les performances individuelles de Doncic et Irving, l’équipe n’a pas pu rivaliser collectivement. Cette finale a mis en lumière les limites défensives de Doncic, ciblé constamment par les Celtics.

Une victoire collective

Le triomphe de Boston met en avant un des meilleurs cinq assemblés de ce siècle, où le collectif a primé sur le star-système. Jayson Tatum, malgré les critiques, a prouvé qu’il pouvait mener son équipe au titre. Jaylen Brown, élu MVP des Finales, a démontré son importance des deux côtés du terrain.

En résumé, ce 18e titre NBA pour les Boston Celtics est le résultat d’années de construction patiente et de performances constantes. Ils reprennent ainsi seuls le trône de la franchise la plus titrée, devant les Lakers, et ajoutent une nouvelle page glorieuse à leur riche histoire.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
flavor_flav
titre largement mérité! Brown vraiment sous coté malgré son gros contrat mais qui est indispensable à cette équipe une belle construction d'équipe à long terme qui va donner de l'espoir et apprendre la patience à Victor
Répondre
(0) J'aime
macroy
Tu devrais écrire un roman.... a l'eau de rose ! Les mémères friandes de lecture "harlequin" vont te courir après, mon fla-fla ! Bien a toi.
Répondre
(0) J'aime
flavor_flav
je crois qu'ils t'appellent au bistrot, "tête de fion, paye ta tournée!" vite !
(0) J'aime