Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Mathias Lessort porte le Panathinaïkós à la victoire à Madrid

EuroLeague - Mathias Lessort a battu son record de points en EuroLeague (26) et le Panathinaïkós s'est imposé chez le Real Madrid (86-97).
Mathias Lessort porte le Panathinaïkós à la victoire à Madrid

Face à Walter Tavares, le meilleur défenseur de l’EuroLeague, Mathias Lessort a signé son record de points (26) dans la compétition.

Crédit photo : EuroLeague

Mathias Lessort a réalisé un énorme match ce jeudi 29 février lors de la victoire du Panathinaïkós Athènes sur le parquet du Real Madrid (86-97) pour la reprise de l’EuroLeague.

Face à Walter Tavares et Vincent Poirier, l’international français a tout simplement réalisé son record de points (26) en réussissant 12 de ses 18 tirs tentés. Après avoir été gêné par les fautes lundi en Bosnie-Herzégovine, l’ancien joueur de l’Élan Chalon s’est cette fois lâché avec un arbitrage probablement plus adapté. En plus de ses points, le Martiniquais a apporté 7 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions et 3 fautes provoquées pour finir à 33 d’évaluation en 29 minutes. Son dunk à 5 minutes de la fin sur son compatriote Vincent Poirier (0 point à 0/3, 7 rebonds et 2 contres en 16 minutes) a été l’action de la soirée de ce jeudi 29 février.

Surtout, l’impact de Mathias Lessort a été primordial dans la victoire à Madrid du Panathinaïkós, qui confirme sa troisième place au classement avec 17 victoires en 27 matches. Les Grecs s’installent peu à peu sur le podium et cette victoire chez le leader symbolise le danger qu’ils représentent désormais pour le tenant du titre (mais pas que). Du côté Madrilène, Fabien Causeur avait pourtant apporté 13 points à 5/9 en moins de 23 minutes et Guerschon Yabusele a encore réalisé un gros match (18 points à 6/9, 5 rebonds, 2 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 24 d’évaluation en 28 minutes). Mais cela n’a pas suffi pour l’équipe de Chus Mateo qui reste bien installée en tête de la saison régulière avec 22 victoires et 5 défaites.

La Virtus Bologne de Cordinier reprend bien

Dans les autres rencontres de la soirée, la Virtus Bologne s’est imposée face à Valence (87-74). L’équipe de Luca Banchi reste ainsi à hauteur du Panathinaïkos au classement. Isaïa Cordinier a cumulé 12 points à 5/8, 3 rebonds et 3 passes décisives pour 14 d’évaluation en moins de 25 minutes. En face, Damien Inglis a été moins en vue (1 point à 0/6, 4 rebonds et 2 passes décisives en 14 minutes).

En course pour accrocher une place au play-in, le Maccabi Tel-Aviv (14 victoires et 13 défaites) et le Partizan Belgrade (13 victoires et 14 défaites) l’ont respectivement remporté à Berlin (71-106) et face à l’Anadolu Efes Istanbul (100-90). Rodrigue Beaubois est resté discret (9 points à 3/6 et 3 passes décisives en 25 minutes) par l’Anadolu Efes qui s’éloigne du Top 10 (11 victoires et 16 défaites).

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
bobby
Voila pourquoi il a été complètement effacé lundi avec l'EDF contre la Bosnie, il se réservait pour le match à Madrid.
Répondre
(0) J'aime
derniermot
Le gros avantage pour lui, c'est que Wembanyama sera l'intérieur capable de jouer 4 et 5 Donc aux JO, Collet pourra prendre sans scrupules deux vrais pivots (trois, c'est idiot). Lessort et Poirier ont donc tous deux leurs chances, en plus de Yabusele et d'un autre poste 4
Répondre
(0) J'aime
thorir
Donc là on part du principe que Gobert n'est pas quasi assuré d'une place dans les 12 ?
(0) J'aime
kolmiben- Modifié
Avec Wemby, Yabusele, Gobert, on a déjà 3 spots réservés à l’intérieur. S’ils prennent Batum pour jouer 4-3, ça veut dire qu’ils n’ont besoin que d’un 5ème intérieur, qui serait pivot. Et là ça se joue entre Poirier et Lessort.
(0) J'aime
thegachette
Je pense qu'on aura Gibert, VW, yabusele, cest trois là seront à bien 25 minutes par match,et un quatrième vrai intérieur entre Poirier et Lessort qui jouera une quinzaine de minutes... Batum pouvant dépanner en 4, je vois mal Collet prendre un vrai 5eme intérieur pour le laisser sur le banc... Laisser un Fall, un Poirier ou un Lessort au bout du banc c'est risquer d'avoir un gros joueur qui tire la gueule
(0) J'aime