Miami élimine Milwaukee, les Lakers prennent l’avantage contre Houston

21 ans. Miami, 5e de la Conférence Est, est l’équipe la plus « mal » classée à atteindre la finale de Conférence Est puis l’épopée des New-York Knicks de 1999 (8e de la saison à l’Est, battus en finale NBA par les Spurs). Après avoir balayé Indiana au premier tour (4-0), le Heat a mis un point final à sa série face à Milwaukee mardi soir, vainqueur 103-94 (4-1 dans la série). Privés de Giannis Antetokounmpo (cheville), les Bucks, pourtant numéro un de la saison, n’ont pu résister face au collectif floridien, toujours mené par leur leader Jimmy Butler (17 points,10 rebonds, 6 passes). Au tour suivant, Miami affrontera le vainqueur de la série Boston-Toronto (3-2 pour les Celtics).

À l’Ouest, les Lakers ont pris l’avantage dans leur série face aux Rockets, 2-1, grâce à un succès 112-102. Après trois premiers quarts équilibrés, les Angelinos ont fait la différence dans l’ultime période grâce à leur défense (30-20). Si Rajon Rondo a joué les facteurs X (21 points dont 3/5 à 3 points, 9 passes), c’est surtout LeBron James, monstrueux, qui a guidé les siens (36 points, 7 rebonds, 5 passes, 4 contres). Ce succès fait du « King » le joueur le plus victorieux de l’histoire des playoffs avec 162 succès, soit un de plus que Derek Fisher (Tony Parker, 137 victoires en phase finale, est 6e de ce classement).

par

Qui a écrit ce papier ?

Gaëtan Delafolie

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires