Nancy et Rouen enchaînent, Saint-Chamond renverse Paris en prolongation

Le SLUC poursuit sa folle remontée au classement grâce à sa victoire à Gries-Oberhoffen (78-80), mettant ainsi la pression sur Nantes, actuel 3e de Pro B avant son déplacement à Quimper ce samedi soir.. Les Lorrains ont pris le meilleur sur la fin au terme d’une rude bataille grâce à leur trio Lewis-Narrace-Odiakosa. Le pivot nigérian a inscrit le panier décisif à 30 secondes de la fin et le MVP du match, Williams Narrace (20 points, 10 rebonds), a scellé au lancer-franc la victoire des siens sur le score de 80 à 78.

Théo Bouteille « clutch », pas Marquis Wright

Le suspense a également été au rendez-vous à Saint-Chamond où les coéquipiers de Grismay Paumier ont vaincu Paris Basket, 84-83 en prolongation. Les Saint-Chamonais ont compté jusqu’à 4 points de retard dans le méga money-time (74-78), mais Jure Skific a inversé la tendance par deux paniers à 3-points. Matteo Legat a également été précieux en inscrivant un panier important, et lorsque Jonathan Hoyaux s’est blessé sur une faute de Dustin Sleva dans les dernières secondes, son remplaçant désigné Théo Bouteille n’a pas tremblé au moment d’inscrire les deux lancers de la victoire (84-83).

Le sang-froid sur la ligne, c’est ce qu’il a manqué à Marquis Wright pour Denain, battu 72-74 par Lille. Alors que le Lillois Jonathan Kazadi venait de donner un court avantage aux siens, le meneur américain a provoqué la faute de Luc Loubaki à la dernière seconde, s’octroyant trois tentatives sur la ligne des lancer-francs, soit la victoire au bout des doigts. A l’arrivée, Marquis Wright a inscrit 26 points, mais a manqué ses trois lancers, laissant ainsi la victoire aux Lillois.

Souffel et Rouen à l’affût

Vichy-Clermont et Evreux ont également dû attendre les derniers instants pour se départager. La JAVCM a remporté la mise après avoir passé un 7-2 dans la dernière minute. Après l’expérience de David Denave, auteur de deux paniers à 3 points en début de quatrième quart-temps et Charles-Henri Bronchard, également précieux dans le money-time, c’est la paire Williams-Koné qui a enfoncé le clou avec deux dunks qui ont permis à Vichy-Clermont de l’emporter 91-85.

Dans les deux autres rencontres de la soirée, Souffel a dominé Poitiers (11 défaites consécutives) sur son parquet (74-93) et Rouen a poursuivi sa belle série à domicile face à Antibes (97-80). Les Rouennais ont notamment été portés par Andre Spight et ses 30 points, son meilleur total cette saison. Souffel et Rouen restent à l’affût, comme Saint-Chamond et Denain, aux portes du top 4.

par

Qui a écrit ce papier ?

GabrielPJ

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires