Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Nenad Markovic : « Dans le dernier quart, on a fait ce qu’on voulait »

Après avoir renversé l’Hapoel Holon (89-81) lors de la troisième journée du Round of 16 de la Ligue des Champions (BCL) avec la JDA Dijon, le technicien bosnien Nenad Markovic est revenu sur le match de ses hommes en conférence de presse.
Nenad Markovic : « Dans le dernier quart, on a fait ce qu’on voulait »
Crédit photo : BCL

Chahutée une bonne partie de la rencontre, la JDA Dijon a montré du caractère ce mercredi soir pour renverser le cours du jeu et prendre le dessus en toute fin de rencontre pour l’emporter 89-81. Une abnégation et une résilience qui avait déjà porté leurs fruits contre Paris il y a dix jours et qui a encore fonctionné en Ligue des Champions (BCL) au cours d’un match important dans la qualification pour les quarts de finale de la compétition.

« C’est une victoire incroyable, avouait l’entraîneur Nenad Markovic en conférence de presse, comme le relate Le Bien Public. Dans le dernier quart, on a fait ce qu’on voulait faire exactement depuis le début. Mais longtemps pendant le match, on semblait avoir peur de quelque chose, on n’était pas assez rapide, pas assez agressif dans les duels, on était pas au rendez-vous, il fallait qu’on soit plus agressif. En plus on avait Matt (NDLR : Mobley) qui avait une heure d’entraînement derrière lui, Gavin (Ware) qui était malade, et on n’était pas sûr qu’il puisse jouer, et puis Robin Ducoté qui se blesse (…) ».

Une victoire gagnée en équipe pour la JDA et dont s’est félicité le technicien bosnien.

« Avec cette victoire, les joueurs ont compris qu’on ne peut pas être lents et sans énergie pour gagner car il faut du rythme. Je suis heureux pour des gars comme Jo (NDLR : Rousselle) et David (NDLR : Brembly) qui ont été très importants ce mercredi soir. Ils ont mis des gros shoots au moment où on en avait besoin. (…) Quand Robin Ducoté se blesse, et que Jonathan (Rousselle) reste au sol, je me suis dit qu’on nous avait jeté un sort, mais Jonathan est revenu, il a du caractère et il a joué encore mieux après. »

Avec cette victoire, Dijon reste plus que jamais placé dans la course à la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions (BCL) puisqu’elle est ex-æquo avec la SIG Strasbourg et l’Hapoel Jérusalem avec un bilan de 2 victoires et 1 défaite.

Dijon
Dijon
Suivre
BCL
BCL
Suivre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion