Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

« On jouera toute notre saison sur un match » ; Caen – Saint-Vallier, place à la grande finale

NM1 - Caen et Saint-Vallier se retrouve ce dimanche 16 juin à 17h pour la belle de la finale des playoffs. Le vainqueur montera en Pro B.
« On jouera toute notre saison sur un match » ; Caen – Saint-Vallier, place à la grande finale

Stéphane Eberlin et Caen espèrent remporter la belle ce dimanche 17 juin.

Crédit photo : Quentin BASNIER / @bsq.photo

Après la victoire de Saint-Vallier lors du match 2 vendredi soir, Caen et Saint-Vallier se retrouve ce dimanche 16 juin à 17 heures pour la belle de la finale des playoffs d’accession en Pro B. Le vainqueur de ce dernier match de la saison de Nationale 1 masculine (NM1) accédera à la deuxième division, en compagnie de Hyères-Toulon, champion il y a deux mois.

« Il faut basculer tout de suite sur la belle, déclarait à Ouest-France Stéphane Eberlin après le match retour. Demain (samedi) on va en discuter et dimanche on sera prêt. Vous savez on vient de mourir à trois points, ce n’est rien du tout. On savait que c’était possible, on va se préparer à tout donner. Il ne faut pas se lamenter mais rebondir, la tête haute. Dimanche, on ira à la guerre. Malela Mutuale a pris la parole dans le vestiaire. C’est différent de la défaite à Quimper à la fin de la phase 2, on a encore notre destin en main. On jouera toute notre saison sur un match, parce que c’est une finale. »

Philippe Namyst Saint-Vallier
Philippe Namyst et Saint-Vallier espèrent rééditer leur exploit dans le Palais des Sports de Caen (photo : Quentin BASNIER / @bsq.photo).

Son homologue de Saint-Vallier, Philippe Namyst, en fauteuil roulant sur cette série, s’est exprimé concernant les qualités morales et fusionnelles de ses joueurs.

 

« On a une équipe de guerriers dans laquelle on sent qu’il y a de l’amour. Ce n’est pas souvent qu’on emploie ce terme dans le sport mais il y a beaucoup d’amour au sein de ce groupe, des mecs qui s’apprécient, qui ont envie de se dépouiller les uns pour les autres. Rien ne nous a été donné ce (vendredi) soir, il a fallu aller le chercher avec un cœur énorme. C’est une victoire méritée.

Le scénario est dingue mais on en revient à ce que je viens de dire. On ne lâche pas, on a un plan de match que l’on suit. On s’est égaré par moments en arrêtant de mettre du cadre et ça a permis à Caen de revenir dans le match. Un peu comme lors du premier match d’ailleurs. On sait que si on est capable de mettre du cadre pendant 40 minutes, on doit se faire moins de frayeurs que ça. »

 

Dans un Palais des Sports encore plein à craquer, la tension ne va cesser de monter d’ici le buzzer final, aux alentours de 18h45. La rencontre sera à suivre sur la chaîne YouTube de la FFBB.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion