Une défaite contre la Slovénie sans conséquence pour l’équipe de France U20 masculine

Crédit photo : FIBA

Assurée de terminer à la première place du groupe A, l'équipe de France U20 masculin a perdu lors de son dernier match de poule à l'Euro, contre la Slovénie (74-63). Le staff avait fait le choix de laisser au repos Matthew Strazel et Clément Frisch.

Sans Clément Frisch (victime d’une entorse de trois doigts de la main gauche) ni Matthew Strazel, préservés, l’équipe de France U20 masculine s’est inclinée 74-63 pour son dernier match de poule. Les Bleuets, assurés de terminer premiers du groupe A avant la rencontre, vont maintenant profiter d’un jour de repos avant d’entamer les huitièmes de finale mercredi.

Brice Dessert réussit son retour

La bonne nouvelle du jour, c’est le retour réussi de Brice Dessert, auteur de 10 points à 5/5 en 14 minutes (photo : FIBA)

Il y a un adage qui dit que l’on démarre le match comme on a terminé le dernier. En roue libre face à la Belgique dimanche soir alors que le match était plié, l’équipe de France U20 masculine est mal entrée dans sa partie et a rapidement accusé du retard (2-9 après 5 minutes). Face à une Slovénie en pleine confiance après son début de rencontre, la sélection de Frédéric Crapez a du cravacher pour recoller. Cela a été le cas peu avant la mi-temps grâce à la connexion entre Jayson Tchicamboud (8 points à 3/7 aux tirs, 5 passes décisives et 4 balles perdues pour 4 d’évaluation en 23 minutes) et Brice Dessert sur pick & roll. Ce dernier a marqué 8 points à 4/4 aux tirs en moins de 10 minutes pour sa première mi-temps de l’Euro, après avoir été préservé pour une alerte musculaire.

Un troisième quart-temps très compliqué

Mais les Bleuets n’ont pas capitalisé sur leur bon deuxième quart-temps (21-11, de quoi mener 36-31 à la pause) et ont de nouveau perdu pied lors du troisième quart-temps (11-24). Dominés au rebond (26 prises à 35), ils n’ont pas réussi à développer de jeu rapide. La défense de zone proposée en début de dernier quart-temps a permis aux Slovènes de se faire plaisir à 3-points, eux qui ont été nettement plus adroits (9/20) ce lundi que les Français (3/18). Et si grâce à de gros efforts les tricolores ont recollé à -7 (61-68) à 3 minutes de la fin, Ilias Kamardine (10 points à 5/9, 3 rebonds et 1 passe décisive pour 11 d’évaluation en 22 minutes) est passé sous l’écran en sortie de temps-mort pour permettre à Dan Duscak (10 points à 3/6 aux tirs, 6 rebonds, 7 passes décisives et 6 balles perdues pour 14 d’évaluation en 26 minutes) de refaire passer les siens à +10 (61-71). La partie était jouée, les Français pouvaient déjà penser au huitième de finale de mercredi, contre le dernier du groupe B.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires