Alexandre Ménard (Rouen) : « Avoir joué les Blésois les yeux dans les yeux est vraiment satisfaisant »

Vendredi en match d’entraînement à huis clos puis samedi devant 500 personnes, Rouen a affronté Blois. Le RMB a ainsi pu se tester après des matchs de préparation annulés à cause de cas suspects de COVID-19. Interrogé par Paris-Normandie à l’issue de la deuxième rencontre perdue 70 à 69, le coach de l’équipe normande Alexandre Ménard a trouvé cette première sortie en condition de match (la rencontre de samedi) vraiment positive. 

« Ce fut très intéressant de pouvoir jouer deux fois contre Blois, qui reste une équipe qui était à 19 victoires sur 24 matches la saison passée avant l’arrêt du championnat et qui a conservé la majeure partie de son effectif. […] D’avoir pu jouer les Blésois les yeux dans les yeux jusqu’à la fin, je trouve que c’est vraiment satisfaisant, même si, nous avons, évidemment, encore une grosse marge de progression. »

Car tout le monde n’est pas au point, loin de là, ce qui explique les temps faibles de l’équipe.

« Les choses vont se mettre en place : nous avons deux jeunes (Marcus Gomis et Quentin Ruel) qui découvrent le monde pro et Amin Stevens qui revient de blessure donc il faut aussi être patient avec lui car il a été assez arrêté longtemps. Il faut qu’il retrouve plus de sensations car nous allons avoir besoin de lui. Par ailleurs, on voit qu’il y a des joueurs cadres qui sont déjà un peu installés. On voit que Matic Rebec est plutôt une bonne pioche, que Pierre-Etienne Drouault apporte beaucoup d’intensité et de clairvoyance. […] »

Rouen va pouvoir enchaîner avec des rencontres contre Le Mans, Evreux et Le Havre les 3, 5 et 9 septembre.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires