Après quatre années à Valence, Louis Labeyrie s’exile à Kazan

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Des bords de la méditerranée au bord de la Volga pour Louis Labeyrie, signataire d'un contrat d'un an avec l'UNICS Kazan.

Après Livio Jean-Charles parti tenter sa chance au CSKA Moscou, un autre français part à l’aventure russe malgré le conflit avec l’Ukraine et l’exclusion des clubs locaux des différentes coupes d’Europe. Il s’agit de Louis Labeyrie (2,08 m, 30 ans) qui a signé un contrat d’un an avec la formation de l’UNICS Kazan, engagée en VTB League. C’est le deuxième tricolore de l’histoire à porter les couleurs du club de la capitale de la République du Tatarstan après Tariq Kirksay (2007/09).

Le natif de Gonesse sort de quatre saisons à Valence (Liga ACB) avec à la clé le titre en EuroCup en 2019. Le club espagnol, qui a obtenu il y a un peu plus d’un mois une wild card pour disputer l’EuroLeague à la rentrée prochaine, n’a pas activé l’option de le conserver. La saison passée, le poste 4/5 passé par Fos-sur-Mer, Hyères-Toulon, Boulogne-Levallois et Strasbourg s’est montré plus productif en EuroCup (8 points, 5,2 rebonds en 22 minutes) qu’en Liga (6,1 points, 4,2 rebonds en 20 minutes).

Thomas Heurtel, pressenti à Saint-Pétersbourg, pourrait être le troisième joueur français à évoluer en Russie à la rentrée prochaine.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Sanson

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires