Après « une franche discussion », Strasbourg veut créer la sensation contre la Virtus Bologne

Trois jours après la rouste reçue à Pau, la SIG Strasbourg joue son avenir européen ce mardi au Rhénus. L’équipe doit absolument battre la Virtus Bologne, leader du groupe D, pour rester en vie dans la course à la qualification en 8e de finale de la Ligue des Champions. Pour cela, il faudra retrouver une défense digne de ce nom, elle qui s’est délitée depuis fin novembre et plus particulièrement sur ce début d’année 2019. PLe retour d’une cohésion minimale est essentielle. Après l’accrochage entre trois joueurs à l’entraînement et la débâcle en Béarn, une discussion a eu lieu au sein du groupe.

« Il y a eu une franche discussion maintenant il faut transformer ça en acte, a commenté Vincent Collet sur sigstrasbourg.fr. Ça commencera par l’énergie et l’engagement que l’on va mettre dans le match de demain (mardi). C’est forcément un match difficile face à la meilleure équipe du groupe, mais en plus dans notre état actuel, ce n’est pas facile de redémarrer. Mais malgré tout j’ai bon espoir que le fait de s’être dit les choses permette de repartir. C’était percutant. Pour que ça ait de l’intérêt il faut que les vraies choses sortent et ça a été le cas. »

La Virtus Bologne, avec 9 victoires en 12 matchs, est déjà qualifiée. Elle reste sur une défaite, contre Besiktas (70-71). Elle voudra certainement s’imposer en Alsace pour conserver sa place de leader du groupe et avoir le meilleur tirage possible pour le 8e de finale. Pour cela, elle continuera à s’appuyer sur Tony Taylor (vu à la SIG lors des playoffs 2016) et Kevin Punter à l’intérieur, les deux meilleures évaluations de l’effectif (14,3 en moyenne).

« C’est le roster le plus talentueux de notre poule. A l’image de Punter, Taylor, (Amath) Mbaye mais aussi (Pietro) Arradori. C’’est un roster complet. Ils ont une qualité individuelle qui est supérieure à n’importe quelle équipe de la poule. Individuellement c’est vraiment fort. »

Entre-deux à 20h30, rencontre diffusée sur Canal+ Sport. A l’aller, la Virtus l’avait emporté 87-81 contre la SIG.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires