Avec un Brandon Davies stratosphérique, Barcelone s’offre Monaco après prolongation

Deux jours après sa défaite sur le parquet du Real Madrid (94-86), l’AS Monaco accueillait un autre grand d’Europe ce vendredi à Gaston-Médecin. Au terme d’un match titanesque, les hommes de Zvezdan Mitrovic s’inclinaient de peu après prolongation face au FC Barcelone (81-85).

Will Thomas montre la voie à Monaco

Dès le début du match, l’AS Monaco affichait clairement ses ambitions. Dans une ambiance de folie, les Monégasques démarraient tambour battant (5-0, 1′), obligeant Sarunas Jasikevicius à stopper immédiatement le jeu. Plus agressive en défense, la Roca Team s’appuyait sur un jeu rapide en transition pour faire la course en tête dans ces premières minutes. La paire Donatas Motiejunas (6 points, 1 rebond) – Will Thomas (13 points, 6 rebonds et 2 passes décisives pour 22 d’évaluation) se montrait impériale dans la raquette adverse et permettait à l’AS Monaco de prendre clairement ses distances dans ce premier quart temps. A l’issue de dix minutes offensives, les hommes de Zvezdan Mitrovic menaient de 10 points (22-12).

Une Roca Team solidaire en défense vire en tête à la pause

Le FC Barcelone réagissait dès l’entame du deuxième quart temps en infligeant un 5-0 aux Monégasques (22-17, 11′). Les Monégasques ne paniquaient et pouvaient compter sur l’efficacité de Donta Hall (8 points, 8 rebonds) pour maintenir l’écart malgré les assauts répétés des catalans (28-20, 13′). Maladroits en attaque mais solidaires en défense, les hommes de Zvezdan Mitrovic souffraient dans ce deuxième quart temps. La triplette Brandon Davies (27 points, 10 rebonds et 4 passes décisives pour 38 d’évaluation) – Nick Calathes (12 points, 11 rebonds et 5 passes décisives pour 17 d’évaluation) – Nikola Mirotic (14 points et 5 rebonds pour 11 d’évaluation) faisait très mal aux Monégasques. Malgré un deuxième quart-temps très compliqué, la Roca Team parvenait tout de même à conserver un léger avantage à la mi-temps (35-31, 20′).

Brandon Davies arrache la prolongation et fait craquer Monaco

Au retour des vestiaires, les Monégasques revenaient sur le parquet avec les mêmes intentions qu’en première mi-temps. Discret pendant les vingt premières minutes, Mike James réglait lui aussi la mire (16 points, 5 rebonds et 4 passes décisives pour 18 d’évaluation). Guidée par son meneur de jeu américain et un Will Thomas en feu, la Roca Team continuait de faire la course en tête dans ce match (46-40, 25′). Sur la dernière action litigieuse de ce troisième quart temps, les arbitres se concertaient pendant de longues minutes avant de valider le panier à l’ancien Monégasque Brandon Davies. Le chassé-croisé continuait et à dix minutes du terme, le FC Barcelone passait en tête (54-56, 30′).

Dans le dur dans ces dix dernières minutes, les hommes de Zvezdan Mitrovic tentaient le tout pour le tout pour inverser la tendance. Dans une ambiance électrique, la Roca Team reprenait les commandes au meilleur des moments. Grâce à deux tirs à 3-points consécutifs de Mike James et de Léo Westermann, Monaco repassait devant à trois minutes de la fin (68-66, 37′). Barcelone ne lâchait rien et revenait à égalité à quelques secondes de la fin sur un ultime panier signé Davies, poussant ainsi Monaco à disputer une prolongation (75-75, 40′). Malgré une très belle résistance, les Monégasques craquaient en prolongation. Au terme d’un combat épique, l’AS Monaco s’inclinait de 4 points (81-85), de quoi nourrir des regrets tant l’exploit était proche.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires