Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Besiktas fait dérailler le grand huit parisien

EuroCup - L'invincibilité du Paris Basketball sur la scène européenne a pris fin : le club turc de Besiktas, plus appliqué et dominateur au rebond, est la première équipe à vaincre le club parisien cette saison (63-68).
Besiktas fait dérailler le grand huit parisien
Crédit photo : EuroCup

Il n’y aura pas de tour de grand huit pour le Paris Basketball en EuroCup. Après sept victoires consécutives, le club de la capitale a mordu la poussière face à Besiktas ce mardi soir à la Halle Carpentier (63-68). Dominés dans des secteurs habituellement propriétés de Paris (rebond et perte de balle), les hommes de Tuomas Iisalo connaissent pour la deuxième fois de la saison deux défaites consécutives.

Du grand Shorts pour débuter

Dans une Halle Carpentier rendue bruyante par la présence de nombreux supporters turcs, Paris et Besiktas ont d’abord effectué un véritable round d’observation en début de match, avec une vraie opposition défensive de part et d’autre. Petit à petit, Paris est parvenu à libérer son jeu en attaque, notamment par l’intermédiaire de son meneur T.J. Shorts (10 points en 2e quart-temps, 22 au total), pour faire la course en tête à la pause (40-31).

Sauf que, comme plus régulièrement sur ses dernières sorties, Paris a connu un coup de moins bien, ne marquant que huit petits points dans le 3e quart-temps. Dans cette période, la tendance s’est notamment drastiquement inversée dans les secteurs du rebond (43 prises à 33 pour les Turcs, dont 18 offensives pour Besiktas) et des pertes de balles (13 parisiennes contre seulement 8 stambouliotes).

La défense parisienne a trouvé du répondant physique

D’autant que défensivement, l’ancien strasbourgeois Matt Mitchell (16 points et 10 rebonds) a par exemple donné le tournis au pauvre Mikael Jantunen (0 point en 20 minutes). Trouvant moins de solutions de l’autre côté du parquet, Paris s’en est remis a des solutions individuelles, avec beaucoup moins de réussite cette fois pour son petit meneur Shorts. Son compère du back-court Nadir Hifi (19 points) a bien entretenu l’espoir (61-64, 37′) mais Paris a du finalement rendre les armes dans la dernière minute (63-68).

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

La réaction de l’entraîneur parisien Tuomas Iisalo auprès de l’EuroCup : 

« C’était un match serré. Ils ont mis certains tirs et lancers-francs à des moments clés. Il y a aussi certaines situations où on leur a permis de reprendre confiance en eux, notamment dans le 3e quart-temps. Mais je suis quand même content de la manière dont mes joueurs se sont comportés. Besiktas a également effectué un très bon match. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
elmagnifico
Un coup de pompe physique ? Mental ? Après le défaite à roanne et hier à domicile. Ça peut être cohérent, vu leur début de saison et leur jeu energivore. Vont ils rebondir de suite ?
Répondre
(0) J'aime