Bourges cède encore à Valence, Basket Landes s’enfonce

Crédit photo : FIBA

Bourges et Basket Landes ont perdu ce mardi en EuroLeague, contre Valence et Schio.

Nouvelle soirée noire pour les clubs français en EuroLeague ce mardi soir. Bourges se déplaçait à Valence et a concédé sa deuxième défaite consécutive dans la compétition (76-68). Si les Berruyères ont donné le ton dans le premier quart et sont rentrées aux vestiaires avec deux petits points d’avance (37-39, 20’), c’est après la pause que tout s’est corsé. Bourges a continué sur sa lancée mais les Espagnoles ont renversé le match au milieu du troisième quart-temps pour prendre les commandes et ne plus les quitter (63-55, 30’). Porté par Lauren Cox (13 points et 4 rebonds) et Alba Torrens (14 points, 5 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions), Valence a dominé Bourges dans le dernier quart-temps malgré la belle partie d’Yvonne Anderson (20 points et 3 rebonds).

Basket Landes s’est encore noyé

À domicile, Basket Landes n’a toujours pas empoché de victoire malgré le retour de Céline Dumerc. Menées dès le début de la rencontre (20-25), les Landaises ont tout de même trouvé les ressources pour revenir au score juste avant la mi-temps (40-43). Malheureusement après la pause, les joueuses de Julie Barennes, toujours dominées au rebond (39 prises à 28), n’ont plus vu le jour et ont sombré. Les Italiennes ont pris 11 points d’avance (42-53, 23’) avant de corser l’addition et de l’emporter sans forcer de 20 unités (78-58). Seules Regan Magarity (15 points et 6 rebonds) et Sara Roumy (14 points) ont surnagé pour les Landaises tandis que Marina Mabrey (23 points) et Jasmine Keys ont fait le travail pour les Italiennes.

« On a besoin de retrouver une victoire, peu importe la manière, pour se dire qu’on n’est pas si nulles que ça, a confié Céline Dumerc à Sud-Ouest après cette huitième défaite de la saison. Là, ce n’est pas le cas. On parle de plein de choses dans le basket et la confiance en fait partie. Et là, elle n’est pas chez nous. C’est dur, et c’est dur pour tout le monde.« 

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires