Caleb Walker va découvrir la Betclic ÉLITE avec Nancy

En 2016, regardant des vidéos de l’obscur championnat danois, Laurent Sciarra avait cru revoir un mini Tony Dobbins avec cet ailier de Naestved. L’entraîneur de l’ALM Évreux avait alors misé sur lui, un tournant dans le parcours de Caleb Walker (1,94 m, 32 ans). Six ans après avoir posé ses valises dans l’Eure, le natif de Kansas City va découvrir la Betclic ÉLITE puisqu’il a accepté d’accompagner le SLUC Nancy à l’étage supérieur, prolongeant ainsi son contrat pour une saison supplémentaire.

« Caleb a montré tout au long de la saison son investissement, son professionnalisme, son leadership silencieux », se réjouit Sylvain Lautié, l’entraîneur nancéien. « Sa polyvalence et sa lecture des situations lui permettront d’être un joueur d’impact en Betclic ÉLITE ! Je suis donc très heureux de sa prolongation ! »

Avec Évreux, Fos-Provence et Nancy, Caleb Walker a toujours appartenu à la caste des meilleurs attaquants de Pro B, affichant constamment des statistiques comprises entre 15 et 18 points. Capital dans le sacre du SLUC, il valait 16,2 points à 54%, 5,1 rebonds et 3 passes décisives de moyenne.

Un modèle de polyvalence, extérieur physique, complet des deux côtés du parquet, qui n’a pourtant pas toujours eu un parcours facile. Caleb Walker avait ainsi partagé ses quatre premières saisons professionnelles entre le Danemark, la troisième division allemande, la Guinée Équatoriale et la Tunisie… La perspective de se retrouver un jour en Betclic ÉLITE semblait alors loin…

 

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires