« Cette équipe n’a pas de limite » : Hugo Besson revient sur l’excellent début de saison des Metropolitans 92

Crédit photo : Olivier Fusy

Arrière à fort potentiel, Hugo Besson continue de se construire à Boulogne-Levallois. Avec un match par semaine, l'ancien Chalonnais et Saint-Quentinois a le temps de muscler son corps et son jeu.

Les Metropolitans 92 surprennent en ce début de saison. Victor Wembanyama est bien entendu au cœur des discussions mais Hugo Besson, plus discret, est également productif. Le Bandolais tourne à 13 points à 52,4% de réussite aux tirs (dont 28,6% à 3-points), 2,7 rebonds et 3,3 passes décisives pour 13,9 d’évaluation en 7 rencontres. Après la victoire contre Nanterre (92-85), il est revenu sur ce bon début de saison.

Comme l’a dit Vincent Collet, vous gagnez « ce match deux fois ». Quel est votre sentiment ?

C’était un vrai match de reprise. On sentait qu’on manquait de rythme mais on a su creuser un premier écart conséquent. Nanterre est revenu mais on a résisté au retour, on a maintenu Nanterre derrière jusqu’à la fin donc c’est bien là l’essentiel.

LIRE AUSSI. Hugo Besson (Metropolitans 92), le choix de la maturité : « C’est la bonne année pour me développer » 

« Apprendre à mieux gérer une avance »

L’équipe reste jeune mais sentez-vous  que le groupe a progressé depuis le début de saison ?

Oui, c’est sûr. Un match de ce genre-là, peut-être qu’on ne l’aurait pas gagné en début de saison. Se faire remonter 20 points en très peu de temps par l’adversaire, ça nous aurait mis la tête sous l’eau mais on a continué à jouer notre jeu. Il y a des hauts, des bas. On a laissé passer l’orage et ça l’a fait. 

Lors du premier match de championnat à Gravelines-Dunkerque, on sombre en étant distancé de 20 points et on n’arrive pas à revenir… Ce match nous a été très formateur. Cette rencontre-là va nous permettre d’apprendre à mieux gérer une avance. C’est peut-être notre prochain axe de progression.

Quel était le discours de Vincent Collet à la mi-temps ?

Il disait que Nanterre allait continuer sa remontada, que c’était une bonne équipe. On n’a pas été très efficaces à 3-points mais à l’intérieur, on doit être à 80% de réussite aux tirs. On a su appuyer là où ça fait mal et c’est ce qui nous a permis de gagner. 

Ce début de saison répond-t-il à vos attentes ?

Franchement, oui. Je sens que je progresse dans le jeu. Je suis efficace dans un temps de jeu un peu réduit. Je n’ai pas l’habitude de sortir du banc, je m’adapte, je fais ce dont l’équipe a besoin. Je suis bien dans mon rôle. Je bosse tous les jours en muscu avec Alexandre Kossman, le préparateur physique. Je le sens dans les chocs et quand je drive. Ça m’aide beaucoup. J’ai pris 6 kg, je suis remonté à 88 kg car j’étais un peu descendu avec tous les workouts. Les retours que j’ai de ma franchise sont plutôt positifs.

Si l’équipe débute mal la rencontre, c’est toi qui doit donner le coup de fouet et ramener un peu de fraîcheur. C’est un rôle que je découvre cette année. Je donne de l’énergie quand il y en a besoin. Et en plus, Vincent (Collet) voit tout. C’est un vrai tacticien du basket. Ça permet d’apprendre beaucoup. Je suis plus impliqué défensivement et j’ai envie de bien défendre. Je ne suis pas une faiblesse de ce côté là du terrain, loin de là. Mon vis-à-vis marque rarement sur moi. Je progresse. 

Les Metropolitans 92 n’étaient pas forcément attendus à cette place. Aujourd’hui, y a-t-il un vrai objectif sportif ?

L’intérêt d’être premier à la 10e journée n’est pas forcément énorme mais notre bon début de saison valorise le travail qu’on fait tous les jours. L’important, c’est ce qu’il se passera en mai / juin, en playoffs. On pourra se jauger quand on affrontera une équipe du top 4. Ce qui est bien, c’est qu’on a encore une marge de progression énorme, que ce soit dans le jeu et dans la fluidité. C’est l’avantage d’une équipe jeune. On n’a pas vraiment de limite. 

Propos recueillis à Levallois-Perret,

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Quintard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires