Cette fois, Théo Maledon se dit disponible pour l’équipe de France

À l’issue d’une saison rookie convaincante en NBA (10,1 points à 37%, 3,2 rebonds et 3,5 passes décisives), il avait été la déception de la liste pré-olympique de Vincent Collet, ne souhaitant pas rejoindre la sélection afin de travailler individuellement à Oklahoma City. « Je sacrifie les Bleus pour mieux y revenir », avait-il déclaré à L’Équipe. Sur les intentions, au moins, Théo Maledon (1,93 m, 20 ans) a tenu parole.

Alors que sa décision de l’année dernière reste discutable, notamment en raison du faible temps de jeu qui lui a d’abord été accordé au Thunder avant qu’un sprint final autoritaire adoucisse la note, le Normand a fait part de son envie de disputer l’EuroBasket cet été.

« Je vais rentrer un peu chez moi puis revenir à Oklahoma City et travailler ici », a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse de fin de saison. « Je vais également essayer de jouer pour la sélection nationale, ça va être un été intéressant. »

Plutôt séduisant lors de ses cinq premières sélections en 2019, avec notamment une pointe à 14 points contre la Tunisie, Théo Maledon ne sera pourtant pas favori pour rallier l’Allemagne avec les Bleus. Le trio de Tokyo (Thomas Heurtel – Frank Ntilikina – Andrew Albicy) semble partir avec une longueur d’avance, tandis que d’autres concurrents comme Killian Hayes, Sylvain Francisco et Élie Okobo risquent également d’émerger. À cet égard, la fenêtre de début juillet sera primordiale afin d’effectuer l’état des forces en présence.

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires